Défiant le Maroc, le drapeau du Polisario flotte à Boujdour (vidéo)

Agacé par les activités d’Aminatou Haidar, qui jouissait de la protection de la famille Kennedy, les autorités marocaines ont fini par l’expulser vers la ville de Lanzarote. Après une longue grève de la faim dans l’aéroport de la ville canarienne, le Maroc a fini par accepter son retour à la ville de Laayoune.

Considérée, jusque-là, une icône de la dissidence sahraouie, Aminatou est en train d’être éclipsée par les sœurs Khaya qui a réussi un exploit inédit : faire flotter le drapeau du Polisario au cœur de la ville de Boujdour.

En effet, depuis près de 7 mois, Sultana Khaya et sa sœur Louaara montent tous les jours, drapeau en main, sur le toit de leur maison. La militante sahraouie est devenue, ainsi, un véritable casse-tête pour les autorités locales qui se retrouvent entre le marteau et l’enclume. S’en prendre à une femme est très mal vu parmi la population sahraouie et risque d’attiser la foudre de nombreuses associations espagnoles avec lesquelles Sultana a tissé des liens très solides.

Pour empêcher la population de la paisible ville côtière de Boujdour de voir le drapeau de l‘ennemi juré du Maroc, les autorités ont décidé de placer des policiers en civil équipés d’un lift pour accéder au toit de la famille Khaya et arracher le drapeau de leurs mains.

Sultana Khaya accuse la police marocaine d’avoir arraché son œil droit. Son action a tout l’air d’une vengeance personnelle.

Etiquettes : Maroc, Boujdour, Sahara Occidental, Aminatou Haidar, Sultana Khaya, Louaara Khaya, Polisario, drapeau,