Merkel et Macron appellent à une coordination européenne pour la réouverture des frontières

BERLIN, 18 juin (Reuters) – La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont appelé vendredi les pays de l’Union européenne à coordonner leurs politiques de réouverture des frontières au COVID-19 et à se prémunir contre de nouvelles variantes du virus.

M. Macron a déclaré que les pays de l’UE devaient veiller à ne pas laisser les nouvelles variantes se propager, ajoutant que l’UE surveillait l’évolution de la situation en Grande-Bretagne, où le nombre de cas hebdomadaires signalés de la variante Delta a fortement augmenté.

« Certains pays ont rouvert leurs frontières plus tôt pour des raisons touristiques, mais nous devons veiller à ne pas réimporter de nouvelles variantes », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec Mme Merkel, avant un dîner de travail à la chancellerie de Berlin.

Mme Merkel a ajouté : « Nous ne pouvons pas faire comme si le coronavirus était terminé. »

« La prudence est encore nécessaire pour que nous ayons un été de nombreuses libertés, voire de toutes les libertés », a-t-elle déclaré.

Abordant les relations de l’UE avec la Russie, Mme Merkel a déclaré que le bloc devait maintenir le dialogue avec Moscou malgré des différences majeures sur les questions de sécurité et les conflits en Ukraine et en Syrie.

« La Russie est un grand défi pour nous, mais la Russie est aussi un voisin continental de l’Union européenne et nous devons veiller à ce que toutes les (cyber)attaques hybrides soient stoppées », a déclaré Mme Merkel.

« Mais d’un autre côté, nous avons intérêt à rester en dialogue avec la Russie si nous voulons la sécurité et la stabilité dans l’Union européenne, aussi difficile que cela soit. »

Elle a ajouté : « Je crois que lorsque le président américain Joe Biden rencontre le président russe Vladimir Poutine et entretient un dialogue ouvert, il est également important que nous, du côté européen, fassions de même. »

En ce qui concerne l’économie de l’UE, M. Macron a déclaré que la reprise était désormais la priorité, et non les discussions sur les règles budgétaires, inscrites dans le pacte de stabilité et de croissance.

Reuters, 18 juin 2021

Etiquettes : Union Européenne, frontières, UE, Angela Merkel, Emmanuel Macron,