Le président de la CEDEAO appelle l’Afrique de l’Ouest à produire localement les vaccins contre la COVID-19

ACCRA, 19 juin (Xinhua) — Face à la pénurie mondiale de vaccins contre la COVID-19, le président de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a exhorté samedi les pays d’Afrique de l’Ouest à poursuivre des efforts pour la production locale des vaccins contre le nouveau coronavirus.

M. Akufo-Addo, également président ghanéen, a estimé à l’ouverture de la 59e session ordinaire des chefs d’Etat du bloc sous-régional que la question de la COVID-19 était un casse-tête majeur pour les dirigeants d’Afrique de l’Ouest.

En outre, il a ajouté que si la fourniture initiale des vaccins AstraZeneca par l’intermédiaire du mécanisme COVAX avait soutenu les efforts sous-régionaux visant à enrayer la propagation du virus, « les quantités reçues étaient terriblement insuffisantes. »

« Nous devons donc continuer à travailler sur l’achat et la production de vaccins dans notre région. Nous devons encourager le Ghana, le Nigeria et le Sénégal qui font des efforts pour produire des vaccins localement. Nous ne pouvons pas nous permettre d’être démunis la prochaine fois », a dit M. Akufo-Addo.

M. Akufo-Addo a affirmé que les autres questions sur lesquelles les dirigeants de la CEDEAO prendraient des décisions lors du sommet comprenaient le terrorisme et l’extrémisme violent, la paix et la sécurité, la sécurité maritime, la santé et la reprise économique rapide après la pandémie.

Les chefs d’Etat du groupe sous-régional, à l’exception des présidents du Mali et du Sénégal, se sont réunis au Ghana pour le sommet annuel.

Etiquettes : CEDEAO, cornavirus, covid 19; pandémie, vaccin, production,