Israël : Netanyahu quittera la résidence du Premier ministre d’ici le 10 juillet

JERUSALEM (AP) – Le chef de l’opposition israélienne Benjamin Netanyahu et sa famille quitteront la résidence officielle du premier ministre du pays au plus tard le 10 juillet, ont déclaré M. Netanyahu et le nouveau premier ministre d’Israël.

M. Netanyahu a été démis de ses fonctions de premier ministre au début du mois. Le ministre des affaires étrangères, Yair Lapid, et le premier ministre, Naftali Bennett, ont réussi à former un gouvernement au lendemain des quatrièmes élections consécutives en deux ans en Israël.

M. Netanyahou, qui a occupé le poste de Premier ministre pendant 12 ans avant que le gouvernement de M. Bennett ne prête serment la semaine dernière, n’a toujours pas quitté la résidence du Premier ministre à Jérusalem.

La résidence de la rue Balfour a été le théâtre de manifestations hebdomadaires demandant à M. Netanyahou de démissionner alors qu’il était jugé pour des accusations de corruption l’année dernière. M. Netanyahu a refusé de quitter ses fonctions et a nié tout acte répréhensible. Les élections répétées du pays ont été en grande partie un référendum sur son aptitude à servir.

Dans une déclaration commune, samedi dernier, les bureaux de Bennett et de Netanyahu ont déclaré qu’ils avaient convenu que la famille Netanyahu quitterait la résidence au plus tard le 10 juillet. Par la suite, selon la déclaration, « la résidence sera mise à la disposition du Premier ministre Bennett ».

M. Netanyahu a promis à plusieurs reprises de renverser le gouvernement nouvellement formé, qu’il a qualifié de « dangereux gouvernement de gauche ». Il est composé de huit partis, dont plusieurs dirigés par d’anciens alliés et protégés de Netanyahou, de plus petits partis libéraux et d’une faction islamiste.

Associated Press, 20 juin 2021

Etiquettes : Israël, Benjamin Netanyahou, Naftali Bennett,