La position de l’Espagne sur le Sahara occidental « ne changera pas »

Berlin, 16 juin (EFE) – Le secrétaire d’État de l’Espagne Globale, Manuel Muñiz, a déclaré mercredi que la position de l’Espagne sur le Sahara occidental « n’a pas changé et ne changera pas », malgré les récentes semaines de tensions avec le Maroc.

Lors d’une rencontre avec des journalistes espagnols au cours de sa visite de deux jours à Berlin, M. Muñiz a souligné que la position espagnole dans ce conflit est « connue et constante », inchangée « depuis des décennies », en plus d’être « parfaitement encadrée dans les résolutions du Conseil de sécurité » et dans le « consensus international ».

« Nous soutenons depuis le début ce que le Conseil de sécurité des Nations unies a demandé, à savoir qu’un dialogue soit mené entre les parties sahraouies et marocaines sur le statut de la région et qu’il soit arbitré par la MINURSO (Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental) », a-t-il affirmé.

Le secrétaire d’État a également indiqué que l’Espagne souhaite qu’un nouvel envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara occidental soit nommé, un poste vacant depuis que l’Allemand Horst Köhler a quitté ses fonctions en mai 2019 en raison de problèmes de santé.

« C’est notre position : elle n’a pas changé et ne changera pas », a ajouté M. Muñiz.

L’Allemagne, un pays qui a également eu des différends avec Rabat ces derniers mois sur cette question, « partage la position de l’Espagne sur le Sahara occidental », a-t-il souligné.

Au cours de sa visite à Berlin, M. Muñiz a eu l’occasion de rencontrer un groupe de professionnels espagnols vivant dans la capitale et de rencontrer des représentants de groupes de réflexion allemands.

Il a également eu une réunion avec la secrétaire d’État au ministère des affaires étrangères, Antje Leendertse, où ils ont échangé leurs points de vue sur les stratégies internationales des deux pays.

De l’avis des groupes de réflexion allemands, le plan espagnol est « sur la bonne voie » et « bien aligné » sur les priorités de Berlin sur des questions telles que la promotion de la démocratie, les droits de l’homme et les droits des femmes, le multilatéralisme et l’intégration européenne, a expliqué M. Muñiz. EFE

Etiquettes : Espagne, Sahara Occidental, Maroc, Allemagne,


Comments are closed.