Macron annonce la fin de Barkhane en tant qu’opex

Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi une « transformation profonde » de la présence militaire française au Sahel, et il espère la mise en place d’une alliance internationale antidjihadiste dans la région.

« A l’issue de consultations (..) nous amorcerons une transformation profonde de notre présence militaire au Sahel », a-t-il dit lors d’une conférence de presse, annonçant la « fin de l’opération Barkhane en tant qu’opération extérieure » et la mise en oeuvre « d’une alliance internationale associant les États de la région ».

Estimant que le rôle de la France n’avait jamais été de se substituer aux Etats africains, Emmanuel Macron a indiqué que des discussions auraient lieu dans les prochaines semaines pour fixer le « nouveau cadre » de l’intervention au Sahel. « La présence durable dans le cadre d’opérations extérieures de la France ne peut pas se substituer au retour de l’Etat et des services de l’Etat à la stabilité politique et au choix des Etats souverains »,

Ces consultations vont être menées d’ici à la fin du mois de juin avec les Etats-Unis et les partenaires européens de la France, ainsi qu’avec les pays du G5 Sahel (Mali, Niger, Tchad, Burkina Faso et Mauritanie). La nouvelle organisation devrait s’appuyer sur la « task force » Takuba constituée de forces spéciales européennes qui sont chargées d’accompagner les armées malienne et nigérienne au combat, a précisé Emmanuel Macron.

Le blog de Philippe Chapleau, 10 juin 2021

Etiquettes : France, Mali, Sahel, Barkhane, Takuba, Union Européenne,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire