Algérie : « Notre chair est amère » (Tebboune)

Le président Tebboune: « Notre chair est amère…Celui qui nous cherche, qu’il vienne ! »

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, mardi, que les conspirations ourdies contre l’Algérie en raison de ses positions indépendantes ne feraient pas taire sa voix. Dans une entrevue accordée à la chaîne qatarie « Al Jazeera », le Président Tebboune a indiqué que « l’Algérie était depuis longtemps la cible de conspirations en raison de sa position contre les complots ourdis visant le monde arabe, c’est pourquoi elle est restée debout parmi tant d’autres pays arabes qui ont connu le fameux ‘printemps arabe’ ». Relevant que l’Algérie n’avait pas de dettes extérieures, que ses positions étaient indépendantes et que son système social était constitutionnalisé et codifié, le Chef de l’Etat a précisé que « l’Algérie porte le flambeau de la Palestine, du Sahara occidental et des peuples opprimés, c’est pour cette raison que l’on veut faire taire sa voix, mais cela n’arrivera pas ». A cet égard, le président Tebboune n’a pas hésité à déclarer sèchement que ceux qui ont parié sur la chute de l’Algérie après la Syrie se sont lourdement trompés. « notre chair est amère » a affirmé le président Tebboune dans un avertissement clair aux adversaires de l’Algérie avant d’ajouter avec assurance: « celui nous cherche, qu’il vienne ! »

L’attachement de l’Algérie au droit international et aux décisions onusiennes dérange visiblement les puissances habituées à imposer leurs intérêts et leurs point de vue par la force. La position algérienne en faveur du droit à l’autodétermination du peuple palestinien ne manque pas d’attiser l’hostilité des puissances et des médias qui soutiennent inconditionnellement l’occupant israélien. A cet égard, le Président Tebboune a soutenu que « la position de l’Algérie est constante, imprescriptible et immuable », rappelant l’accord conclu dans le cadre de la Ligue arabe sur la base du principe de « la terre contre la paix » qui prévoit l’établissement de l’Etat de Palestine comme préalable à la paix. « Il n’y a hélas aujourd’hui ni paix ni terre, d’où les interrogations sur l’utilité de la normalisation », a souligné le président de la République. Idem en ce qui concerne la crise libyenne. Le président de la République a rappelé que l’Algérie a refusé que Tripoli « tombe aux mains des mercenaires », ajoutant qu’ « elle était prête à intervenir d’une façon ou d’une autre pour empêcher sa chute ».

« Quand nous avons dit que Tripoli était une ligne rouge, nous l’avons fait sciemment et les concernés ont saisi le message », a-t-il affirmé, rappelant la position de l’Algérie qui a appelé, à la Conférence de Berlin, à la tenue d’élections générales en Libye sous l’égide des Nations Unies. « Les frères Libyens ont demandé à ce que la réconciliation libyenne se fasse en Algérie, et c’est ce qu’a confirmé le chef du gouvernement d’union nationale en Libye lors de sa dernière visite en Algérie », a rappelé M. Tebboune. Soulignant que l’instabilité de la Libye a eu des répercussions sur la situation au Mali et au Sahel, le Président Tebboune a pointé du doigt un fait d’une gravité indiscutable à savoir « les caravanes chargées d’armes lourdes et légères repérées par satellites en direction de la région du Sahel sans être interceptées dans le but de cerner l’Algérie ». « De tels actes avaient pour objectif de cerner l’Algérie pour faciliter son infiltration et c’est pourquoi nous œuvrons à renforcer davantage notre armée », a ajouté M. Tebboune qui précise que les dernières manœuvres militaires visaient à « assurer l’état de disponibilité opérationnelle des troupes en cas d’urgence ». Bien-sûr, on ne peut parler des conspirations ourdies contre l’Algérie sans parler des campagnes de désinformation visant l’Algérie à travers notamment les médias français. A cet égard, le président Tebboune a tenu à rappeler l’existence de trois lobbies qui activent en France dans le but de saboter les relations algéro-françaises : le lobby des nostalgiques de l’Algérie française et de leurs descendants, le lobby néocolonialiste de ceux qui veulent continuer à imposer des rapports de domination avec leurs anciennes colonies et enfin le lobby des Algériens qui ont choisi de servir les intérêts de la France.

Algérie solidaire, 09 juin 2021

Etiquettes : Algérie, complots ourdis visant le monde arabe, Printemps Arabes, l’Algérie porte le flambeau de la Palestine, du Sahara occidental et des peuples opprimés,