Paris tente de baisser la tension entre le Maroc et l’Espagne

Maroc – La France contacte les ministres espagnols et marocains confiants dans un « apaisement » de la crise

Le gouvernement français suit « avec attention » les « tensions » entre le Maroc et l’Espagne et, dans l’attente d’un « apaisement rapide » de la crise entre les deux pays, a maintenu des contacts au niveau ministériel tant avec Madrid qu’avec Rabat.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est entretenu mercredi avec son homologue espagnol, Arancha González Laya, et avec le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, selon des sources diplomatiques françaises consultées par Europa Press.

Le gouvernement français, qui a évité de critiquer directement les mesures prises par le Maroc ces dernières semaines, a insisté sur le fait que le royaume alaouite est « un partenaire essentiel » de l’Union européenne, y compris en matière de migration. « La France souhaite que cette coopération soit maintenue et renforcée », ont indiqué les sources.

À cet égard, il a salué l’ordre donné mardi par le roi Mohammed VI d' »accepter le retour » des mineurs marocains non accompagnés qui se trouvent sur le territoire européen, dans des pays comme l’Espagne et la France.

« Cet engagement souligne notre volonté commune de traiter au mieux cette question difficile, sur laquelle la France et le Maroc ont des échanges réguliers qui ont permis l’adoption d’une procédure commune concernant les mineurs non accompagnés », a déclaré le gouvernement français.

La France est « tout à fait prête » à maintenir la coopération judiciaire pour faciliter les transferts. En ce sens, elle espère une « gestion mutuelle des flux migratoires dans un esprit de confiance et de partenariat », selon les sources consultées.

Alerta, 03 juin 2021

Etiquettes : France, Espagne, Maroc, Ceuta, migration, retour » des mineurs marocains non accompagnés, Jean-Yves Le Drian,