La compagnie israélienne Israir va lancer ses vols vers le Maroc en juillet.

La compagnie israélienne Israir a déclaré mardi qu’elle commencerait ses vols de Tel Aviv à Marrakech le mois prochain, suite à l’amélioration des relations entre Israël et le Maroc au cours des derniers mois.

Israir a précisé que les vols de six heures sans escale débuteraient le 19 juillet et seraient assurés cinq fois par semaine.

« Nous estimons que la demande sera élevée et que des centaines de milliers de passagers d’Israël visiteront la destination dans le cadre de forfaits vacances ou de voyages organisés », a déclaré le vice-président du marketing d’Israir, Gil Stav.

Israël et le Maroc ont accepté en décembre de reprendre leurs relations diplomatiques et de relancer les vols directs – dans le cadre d’un accord négocié par les États-Unis qui comprend également la reconnaissance par Washington de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental.

Le Maroc a accueilli l’une des communautés juives les plus importantes et les plus prospères d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient pendant des siècles, jusqu’à la fondation d’Israël en 1948. Alors que les Juifs fuyaient ou étaient expulsés de nombreux pays arabes, on estime qu’un quart de million d’entre eux ont quitté le Maroc pour Israël entre 1948 et 1964.

Aujourd’hui, il ne reste plus qu’environ 3 000 Juifs au Maroc, tandis que des centaines de milliers d’Israéliens revendiquent une ascendance marocaine.

En mars, la ministre marocaine du tourisme, Nadia Fettah Alaoui, a déclaré qu’elle attendait 200 000 visiteurs israéliens au cours de la première année suivant la reprise des vols directs. Ce chiffre est à comparer aux quelque 13 millions de touristes étrangers annuels totaux avant la pandémie. Les recettes du tourisme ont chuté de 53,8 % pour atteindre 36,3 milliards de dirhams (3,8 milliards de dollars) en 2020. en savoir plus

La compagnie nationale israélienne El Al (ELAL.TA) a déclaré qu’elle espérait également commencer ses vols vers le Maroc en juillet et qu’elle attendait les approbations finales.

Reuters, 01 juin 2021

Etiquettes : Maroc, Israël, Israir, vols, voyages, Sahara Occidental, normalisation,