Mali : Choguel Maïga nommé Premier ministre

La nomination du nouveau Premier ministre intervient quarante-huit (48) heures après le sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cédéao) consacré à la crise politique au Mali.

AA / Kané Illa

Le président malien de la transition Assimi Goïta a nommé, Choguel Maiga au poste de Premier ministre, a rapporté l’Agence malienne de presse (Amap, officiel), mardi.

« Le président du Comité stratégique du « Mouvement du 05 juin – Rassemblement des forces patriotiques » (M5-RFP), Dr Choguel Kokala Maïga, est nommé, mardi, Premier ministre », a rapporté l’agence officielle de presse malienne, précisant qu’un décret a été signé dans ce sens par le président de la transition Assimi Goita.

Depuis la semaine dernière, la nomination de Choguel Maiga était attendue au Mali.

Lors des rencontres qu’il a initiées avec les différents acteurs politiques et socioprofessionnels maliens, le président Assimi Goïta a annoncé que le poste de Premier ministre sera confié au M5-RFP.

Dans une déclaration publiée après cette annonce, le M5-RFP a indiqué que son choix porte sur Choguel Maiga pour occuper le poste de Premier ministre.

La nomination du nouveau Premier ministre intervient quarante-huit (48) heures après le sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cédéao) consacré à la crise politique au Mali.

Les dirigeants ouest-africains réunis à ce sommet ont suspendu le Mali des institutions de la Cédéao et ont exigé la nomination d’un Premier ministre civil.

Le Mali a replongé dans une nouvelle crise politique, le lundi 24 mai dernier, après la publication de la liste du nouveau gouvernement formé par l’ancien Premier ministre de la transition, Moctar Ouane.

Ce dernier et le président de transition Bah N’Daw avaient été arrêtés par des militaires, puis conduits à la caserne militaire de Kati, avant d’être démis de leurs fonctions par le vice-président de transition Assimi Goita.

Ce dernier a été confirmé comme président de la transition par la cour constitutionnelle malienne.

Pour rappel, Assimi Goïta avait mené le coup d’Etat ayant renversé le régime d’Ibrahim Boubaker Keita, le 18 août 2020.

Après des sanctions de la Cedeao et de l’Union africaine, Goïta était contraint de céder le pouvoir au président Bah N’Daw qui devait mener une trasition de 18 mois, à compter du 15 septembre 2020.

AA

Etiquettes : Mali, Sahel, Assimi Goïta, Choguel Maiga, Premier ministre, président du Comité stratégique du « Mouvement du 05 juin – Rassemblement des forces patriotiques », M5-RFP, Cédéao, Bah N’Daw, Moctar Ouane, Ibrahim Boubaker Keita, junte militaire,