Biden n’a toujours pas clarifié sa position sur le Sahara Occidental

L’administration du président américain Joe Biden n’a toujours pas clarifié sa position sur le Sahara Occidental et dit qu’elle consulte les acteurs internationaux impliqués pour décider de la « meilleure voie à suivre ».

« Nous consultons les parties sur la meilleure façon d’avancer et nous n’avons rien de plus à annoncer » a déclaré un porte-parole du Département d’Etat quand Efe a demandé s’il pouvait clarifier la position de Biden sur le Sahara Occidental suite à l’annonce du Président du gouvernement marocain, Saadedín Otmani.

Plus précisément, ce dimanche, Otmani a déclaré qu’une partie des exercices militaires entre le Maroc et les États-Unis, connus sous le nom de « African Lion 21 » et l’un des plus importants sur le continent africain, seront effectués « pour la première fois au Sahara Occidental » à partir du 7 juin.

Interrogées par Efe, les autorités n’ont pas commenté ces manœuvres et la signification qu’elles peuvent avoir dans le processus de délibération de Biden.

Jusqu’à présent, l’administration Biden a refusé de préciser si elle maintiendrait l’accord de son prédécesseur, Donald Trump. Sous son gouvernement, Washington a reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental en échange d’une normalisation des relations avec Israël.

La ligne officielle de l’administration est qu' »aucune décision n’a été prise ». Ils ont également souligné que la politique de Washington dans cette région est en cours de révision, comme ils l’ont fait avec la Corée du Nord et Cuba.

Explica.co, 31 mai 2021

Etiquettes : Sahara Occidental, Israël, normalisation, Donald Trump, souveraineté, African Lion 21, Joe Biden, Maroc,