La Turquie a tué 1.162 membres du PKK en 2021, selon le ministère turc de la Défense

ANKARA, 30 mai (Xinhua) — Les forces de sécurité turques ont déjà tué 1.162 membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) – un parti illégal – au cours de 181 opérations menées en Turquie et hors de ses frontières en 2021, a annoncé dimanche le ministère de la Défense.

Au total, 57 refuges souterrains, 110 abris et 398 mines ont été détruits, a déclaré lors d’une conférence de presse la porte-parole du ministère, Pinar Kara.

Un total de 142 membres du PKK ont été tués dans les opérations Pence-Simsek et Pence-Yildirim dans le nord de l’Irak, a-t-elle noté, en référence à une offensive terrestre et à une offensive aérienne lancées le 23 avril contre les positions du PKK dans les régions de Metina et d’Avasin-Basyan.

Le PKK, classé comme organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l’Union européenne, est en lutte contre le gouvernement turc depuis plus de 30 ans. Le conflit a coûté la vie à plus de 40.000 personnes.

Etiquettes : Turquie, PKK, kurdes,