L’agenda du Conseil de Sécurité en juin

En juin, l’Estonie assurera la présidence. Le Conseil pourra tenir des réunions dans la salle du Conseil de sécurité ce mois-ci, même si les réunions de haut niveau continueront très probablement à se tenir par vidéoconférence (VTC).

L’Estonie a choisi d’organiser trois débats ouverts : les enfants et les conflits armés, la cybersécurité et les méthodes de travail. Le débat ouvert sur les enfants et les conflits armés, consacré au rapport annuel du Secrétaire général, se tiendra au niveau ministériel et sera présidé par la Présidente de l’Estonie, Kersti Kaljulaid. Des exposés sont attendus d’un haut fonctionnaire du Secrétariat, de l’UNICEF et d’un représentant de la société civile.

Le débat ouvert sur la cybersécurité se déroulera également au niveau ministériel et devrait être présidé par le Premier ministre estonien, Kaja Kallas. Le Haut représentant pour les affaires de désarmement, Izumi Nakamitsu, devrait faire un exposé. Il s’agira de la première réunion formelle du Conseil sur la cybersécurité.

Le débat annuel ouvert sur les méthodes de travail comprendra des exposés du président du groupe de travail informel sur la documentation et autres questions de procédure, l’ambassadeur I. Rhonda King, et de Loraine Sievers, co-auteur de « The Procedure of the UN Security Council (4e édition) ».

Le débat trimestriel sur l’Afghanistan se tiendra au niveau ministériel. La ministre estonienne des affaires étrangères, Eva-Maria Liimets, devrait présider la réunion. La ministre estonienne des affaires étrangères, Eva-Maria Liimets, devrait présider la réunion. Deborah Lyons, représentante spéciale pour l’Afghanistan et chef de la mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan (MANUA), devrait faire un exposé. Un fonctionnaire de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime et un représentant de la société civile pourraient également intervenir.

Il y aura également le briefing annuel sur la coopération entre l’ONU et l’UE avec un briefing du Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell.

En ce qui concerne les questions africaines, le briefing régulier sur la mission de l’ONU au Mali (MINUSMA) est attendu ainsi que l’adoption du renouvellement du mandat de la mission. Les membres du Conseil seront très attentifs à la situation suite au récent coup d’État et pourront tenir d’autres réunions si nécessaire.

En ce qui concerne le Soudan, le Conseil devrait renouveler le mandat de la Mission intégrée d’assistance à la transition des Nations unies au Soudan (UNITAMS) et recevoir des informations du procureur de la CPI et du président du Comité des sanctions contre le Soudan (1591).

Une adoption est également prévue pour renouveler l’autorisation pour les États membres, agissant au niveau national ou par le biais d’organisations régionales, d’inspecter les navires en haute mer au large des côtes de la Libye, à destination ou en provenance de ce pays, dont ils ont des motifs raisonnables de croire qu’ils violent l’embargo sur les armes.

Un certain nombre d’autres réunions sur l’Afrique sont prévues ce mois-ci :

RCA, sur la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) ;
Région Afrique centrale, sur le Bureau régional des Nations unies pour l’Afrique centrale (UNOCA) et la mise en œuvre de la stratégie régionale des Nations unies pour combattre l’Armée de résistance du Seigneur ;
RDC, sur le renouvellement du régime de sanctions 1533 et son groupe d’experts,
Somalie, briefing par le président du Comité des sanctions 751 pour la Somalie ; et
le Sud-Soudan, sur l’UNMISS.
En ce qui concerne les questions relatives au Moyen-Orient, il y aura les briefings réguliers sur les volets politique, humanitaire et sur les armes chimiques en Syrie, ainsi que la réunion mensuelle sur les développements au Yémen.

Les autres questions relatives au Moyen-Orient ce mois-ci sont les suivantes :

Le plateau du Golan, briefing trimestriel et renouvellement du mandat de la FNUOD ;
Irak, sur l’équipe d’enquête des Nations Unies pour promouvoir la responsabilité contre les crimes de Da’esh/ISIL (UNITAD) ;
Iran, sur la non-prolifération ; et
Israël/Palestine, briefing mensuel sur les développements récents.
Une réunion est également attendue sur Haïti.

En juin, le Conseil tiendra son débat semestriel sur le mécanisme international résiduel pour les tribunaux pénaux (IRMCT).

L’Assemblée générale devrait élire en juin cinq membres du Conseil de sécurité pour le mandat 2022-2023.

Le Conseil suivra également de près l’évolution de la situation au Myanmar et au Tigré et pourrait se réunir au sujet de la sélection du prochain secrétaire général.

Etiquettes : ONU, Conseil de Sécurité, agenda, juin 2021, programme, débats, Soudan, UNITAMS, Afghanistan, MANUA, ONU-UE, Mali, MINUSMA, RCA, Centrafrique, MINUSCA, Bureau régional des Nations unies pour l’Afrique centrale, UNOCA, RDC, Congo, UNMISS, Moyen Orient, armes chimiques, Syrie, Israël, Palestine, crimes de Daech, Myanmar, Tigré,