Algérie : l’ONUDC amplifie les efforts nationaux contre la traite des personnes

Sétif, Mostaganem et El Oued, Algérie – 24 mai 2021

La traite des personnes (TiP) est un problème complexe qui nécessite des efforts soutenus et engagés de la part des gouvernements et des sociétés pour y faire face efficacement. Dans ce contexte, l’ONUDC travaille étroitement en Algérie à travers son Comité national contre la traite des personnes, pour approfondir la réponse nationale de la justice pénale et améliorer la compréhension du crime, tout en protégeant les victimes de la traite.

Pour la première fois en Algérie, l’ONUDC et le Comité national TiP ont organisé une série de trois formations avancées dans les wilayas (régions) visant à soutenir les capacités nationales à enquêter, poursuivre et juger les cas de TiP conformément à la législation nationale et à accroître la compréhension locale des risques liés au TiP. et tendances. Adaptés aux besoins, défis et système judiciaire actuels de l’Algérie, ces ateliers ont eu lieu à Sétif, Mostaganem et El Oued. Des hauts responsables de plusieurs wilayasdes régions de l’est, de l’ouest et du sud de l’Algérie ont examiné les bonnes pratiques nationales, les défis et les leçons apprises dans les enquêtes, les poursuites et le jugement des cas de TiP. Chaque formation comprenait des séances de simulation de procès sur la traite des personnes basées sur des scénarios de cas complexes mis en scène pour favoriser les discussions et fournir aux praticiens des connaissances concrètes qui ont profité à leurs fonctions d’agents des forces de l’ordre et de magistrats. Au total, ces trois ateliers ont touché 125 juges, procureurs, gendarmes et policiers de 15 wilayas différentes .

Des sessions de fond se sont concentrées sur le cadre juridique national et sa mise en œuvre, les indicateurs pour identifier les cas de TP, les pratiques d’enquête et les défis, l’utilisation de techniques d’enquête spéciales, les bonnes pratiques concernant les auditions de victimes et de témoins ainsi que la coopération internationale en matière pénale, démontrant une mise en œuvre efficace et utiliser les outils pratiques et techniques développés par l’ONUDC.

L’ONUDC a travaillé en étroite collaboration avec le Comité national TIP, des experts nationaux du ministère de la Défense (Gendarmerie nationale), du ministère de la Justice et du ministère de l’Intérieur (Direction générale de la Sureté nationale) pour renforcer les capacités nationales et l’appropriation par le biais de projets antérieurs. Grâce à l’excellente coordination de ces agences nationales, des experts nationaux ont dirigé des sessions de fond sur les enquêtes, les poursuites et le traitement des demandes d’entraide judiciaire. Des recommandations après chaque formation ont été faites par les participants au Comité TiP et à l’ONUDC afin d’identifier les domaines potentiels de renforcement des capacités. Dans le cadre de ces activités, l’ONUDC a fait don de matériel informatique au Secrétariat exécutif du Comité TiP pour soutenir son travail.

Un merci spécial au gouvernement du Royaume-Uni (RU) pour le financement de ces activités.

UNODC, 24 mai 2021

Etiquettes : Algérie, ONU, ONUDC, traite de personnes, trafic d’être humains, crime organisé, migration,