Gabon : le couvre-feu repoussé de 18h à 21h

LIBREVILLE, 28 mai (Xinhua) — Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a annoncé vendredi soir que le couvre-feu en vigueur dans le pays depuis février allant de 18h à 5h serait désormais repoussé à 21h.

Ceci a été décidé pour « permettre de reprendre certaines activités économiques ou sociales mises en léthargie », a-t-il dit dans un message à la nation. Dans la foulée, le No1 gabonais a annoncé la réouverture des bars et restaurants fermés depuis mars 2020. Ces derniers « pourront ouvrir jusqu’à 20h30. Leur accès sera conditionné par la présentation d’un test PCR d’une validité de 14 jours ou d’une carte de vaccination contre la COVID-19 », a-t-il précisé.

Le Gabon a en revanche durci les conditions d’entrée des étrangers sur son territoire. A leur arrivée, « ils effectueront un test PCR et observeront une quarantaine de 24 heures dans des établissements hôteliers de la place, jusqu’à présentation d’un test PCR négatif. Cette décision sera effective à partir du 15 juin », a notamment dit M. Bongo.

Le chef de l’Etat a assuré que ces allègements étaient rendus possibles en raison de la réduction considérable du taux de nouvelles contaminations, lesquelles s’établissent à 50 nouveaux cas par jour. Les autorités se félicitent également de l’adhésion des habitants au programme de vaccination contre cette pandémie. Environ 14.000 Gabonais ont déjà reçu au moins une dose, a rappelé le président.

Etiquettes : Gabon, covid 19, coronavirus, pandémie, couvre-feu, restrictions de mouvement,