Burkina Faso : deux personnes tuées dans une attaque armée dans l’Est

AA/ Ouagadougou / Dramane Traoré

Deux personnes ont été tuées et une autre portée disparue dans une attaque perpétrée jeudi, par des individus armés non identifiés, dans le village de Tialboanga, dans la commune de Kantchari, dans la province de la Tapoa dans l’est du Burkina Faso, a appris l’Agence Anadolu vendredi soir de source sécuritaire et locale.

L’attaque a été menée par plusieurs hommes armés non identifiés, a déclaré un responsable local de la sécurité qui a précisé que parmi les personnes tuées figure un combattant volontaire pour la défense de la patrie.

Les villageois ont déserté le village car les assaillants ont menacé de revenir attaquer, a expliqué un élu local sous couvert d’anonymat.

Depuis 2015, le Burkina Faso vit au rythme d’attaques terroristes qui ont fait de nombreuses victimes parmi les civils et les militaires, et des milliers de déplacés confrontés à une crise humanitaire.

Mercredi, deux civils ont été tués, dans une attaque armée perpétrée par des individus non identifiés dans la localité de Koulpiko, dans la province du Sanmatenga, dans le centre-nord du pays.

AA

Etiquettes : Burkina Faso, Sahel, terrorisme, Tialboanga, hommes armés non identifiés,