Le Rwanda et la France vont « améliorer leurs relations », déclare le président rwandais

French President Emmanuel Macron (L) and Rwanda's President Paul Kagame (R) speaks as they attend a match of the Basketball Africa League (BAL) at the Kigali Arena in Kigali on May 27, 2021. - The French president arrived in Rwanda on May 27, 2021, for a highly symbolic visit aimed at moving on from three decades of diplomatic tensions over France's role in the 1994 genocide in the country. The French president is the first French leader since 2010 to visit the East African nation, which has long accused France of complicity in the killing of some 800,000 mostly Tutsi Rwandans. (Photo by Ludovic MARIN / various sources / AFP)

KIGALI, 27 mai (Xinhua) — Jeud à Kigali, le président rwandais Paul Kagame a déclaré au cours d’une conférence de presse conjointe avec son homologue français Emmanuel Macron, que le Rwanda et la France allaient « améliorer leurs relations » afin de bénéficier aux deux peuples sur les plans politique, économique et culturel.

Dans un discours prononcé un peu plus tôt dans la journée au Mémorial du génocide de Kigali, M. Macron a reconnu les responsabilités de la France dans le génocide des Tutsi de 1994 au Rwanda , qui a fait plus d’un million de morts. Cette déclaration « importante » et « puissante » a été « plus précieuse que des excuses », a indiqué M. Kagame après avoir rencontré son homologue français dans le bureau présidentiel.

Tout en soulignant que la visite de M. Macron concernait l’avenir et non le passé, le président rwandais a déclaré que son pays souhaitait « former une relation forte et durable » avec la France.

Depuis 2017, en dépit des problèmes historiques qui les opposent, les deux pays ont de fait travaillé main dans la main pour relancer les relations bilatérales, et des progrès significatifs ont été accomplis à cet égard, a quant à lui indiqué M. Macron, tout en promettant que la France allait accélérer ses efforts pour traduire en justice les responsables du génocide réfugiés sur son territoire.

M. Macron est arrivé au Rwanda jeudi matin pour une visite d’Etat de deux jours. Il s’agit de la première visite en onze ans d’un président français en exercice dans ce pays d’Afrique centrale.

L’Elysée a annoncé vendredi que le président français allait nommer un ambassadeur au Rwanda afin de normaliser les relations diplomatiques entre les deux pays. Ce poste était en effet vacant depuis 2015.

Un centre culturel français devrait également être inauguré par M. Macron après sept ans de fermeture.

Etiquettes : France, Rwanda, génocide, Tutsi, Macon, Paul Kagamé,