Ceuta : un espagnol tire sur des immigrants avec une carabine

Le voisin a utilisé dans son attaque une carabine à air comprimé engagée. Les faits ont été enregistrés et diffusés sur les réseaux sociaux.

Un habitant de Ceuta, de nationalité espagnole, vient d’être arrêté par des agents de la police nationale.
Les événements se sont produits le 18 mai, jour où plus de 8 000 personnes ont atteint le sol espagnol après avoir traversé la plage d’El Tarajal depuis le Maroc, deux jours qui sont devenus la plus grave crise migratoire et diplomatique avec le Maroc depuis des années.

Il a été arrêté en tant qu’auteur présumé de la fusillade d’un immigrant avec un fusil à air comprimé depuis le balcon de son domicile.
Les événements se sont produits le 18 mai dernier, jour où plus de 8 000 personnes ont atteint le sol espagnol après avoir traversé la plage d’El Tarajal depuis le Maroc, deux jours qui sont devenus la plus grave crise migratoire et diplomatique avec le Maroc dont on puisse se souvenir depuis des années.

Ce jour-là, de nombreux immigrants ont déambulé dans les rues de la ville autonome. Un groupe d’entre eux a été victime de ces tirs prétendument perpétrés par ce voisin de Ceuta depuis sa maison à l’aide d’un fusil à air comprimé à visée télescopique. Depuis ce balcon, les événements ont également été enregistrés sur vidéo pendant que l’attaque était commise.

Le jour même, les images de ce qui s’est passé sont devenues virales sur les réseaux sociaux. On peut y voir le moment où l’auteur, accompagné d’une autre personne, réalise les prises de vue sur les immigrants.

En pleine crise humanitaire à #Ceuta, il y a ceux qui profitent de l’impuissance et de la vulnérabilité des enfants immigrés pour les chasser des fenêtres et des balcons.

C’est une honte. @Hibai_ @jonathanmartinz @Juanmi_News @PabloIglesias @CensoredJules @Desvelandorient pic.twitter.com/btyTK6k0Jd

– Suhaila Hayad M. سهيلة🌺 (@Suhaila_Hayad) 19 mai 2021
L’un d’entre eux, gravement blessé, tombe au sol et, alors qu’il le voit étendu au milieu de la rue, entouré d’autres personnes qui tentent de l’aider, l’agresseur présumé le nargue.

« Il est mort. Quillo, il est tombé au sol. Ne regarde pas, je l’ai frappé dans la colonne vertébrale. Lève-toi. Quillo, laisse ces boulettes passer à travers les portes des voitures. Regardez-le, ‘destrozao' », dit, en riant, le voisin qui a tiré sur les immigrants.

Crimes haineux et blessures
Après avoir visionné et analysé les vidéos, les agents ont effectué différentes démarches qui ont permis d’identifier l’auteur présumé de la fusillade.

Il n’a fallu qu’une semaine pour le trouver. Ce jeudi, il a été localisé et arrêté pour un crime de haine et un autre de blessure.

En outre, les agents ont réussi à intervenir sur l’arme utilisée dans le fait delicitvo, à savoir un fusil à air comprimé et à visée télescopique.

El Nuevo Siglo, 27 mai 2021

Etiquettes : Espagne, Ceuta, Maroc, migrants, extrême droite, racisme, xénophobie,