Maroc : El Othmani félicite Hamas pour sa « victoire » (presse israélienne)

Le Premier ministre marocain félicite le Hamas pour sa « victoire » sur Israël lors des récents combats.

Saad-Eddine El Othmani, dont le pays a normalisé ses relations avec Israël, envoie une lettre au chef du groupe terroriste Ismail Haniyeh pour le féliciter de sa « résistance suprême » contre « l’entité sioniste ».

Le premier ministre du Maroc, un pays qui a normalisé ses liens avec Israël l’année dernière, aurait envoyé un message personnel au chef du groupe terroriste Hamas pour le féliciter de sa « victoire » sur « l’entité sioniste » lors des récents combats entre Israël et la bande de Gaza.

Selon le site d’information Ynet, le Premier ministre Saad-Eddine El Othmani a envoyé samedi une lettre au chef du Hamas, Ismail Haniyeh, dans laquelle il lui adresse ses « plus chaleureuses félicitations » pour « la victoire remportée par le peuple palestinien et la résistance suprême après l’accord de cessez-le-feu entre les factions de la résistance et l’entité sioniste ».

Le Maroc est devenu le troisième État arabe à normaliser ses liens avec Israël en 2020 dans le cadre d’accords négociés par les États-Unis, rejoignant ainsi les Émirats arabes unis et Bahreïn. En retour, le président américain de l’époque, Donald Trump, a rempli un objectif vieux de plusieurs décennies du Maroc en soutenant sa souveraineté contestée au Sahara occidental, que Rabat appelle ses « provinces du sud. »

Israël et le Maroc prévoient d’établir des ambassades complètes dans leurs pays respectifs à l’avenir.

Après 11 jours de combats, Israël et le Hamas ont accepté, par l’intermédiaire de médiateurs égyptiens, un cessez-le-feu qui a débuté vendredi à 2 heures du matin.

Pendant le conflit, le Hamas et d’autres groupes terroristes ont tiré plus de 4 300 roquettes sur Israël, tandis que les FDI ont répondu par des centaines de frappes aériennes contre des cibles terroristes à Gaza.

Selon le ministère de la santé de Gaza, dirigé par le Hamas, au moins 243 Palestiniens ont été tués, dont 66 enfants et adolescents, et 1 910 personnes ont été blessées. Il ne fait pas de distinction entre les membres des groupes terroristes et les civils. L’armée israélienne affirme que certaines des victimes de Gaza ont été causées par les roquettes des groupes terroristes qui ont manqué leur cible et ont atterri à l’intérieur de Gaza.

Douze personnes ont été tuées en Israël, toutes sauf une, des civils, dont un garçon de 5 ans et une fille de 16 ans.

Les combats ont commencé le 10 mai, lorsque des terroristes du Hamas à Gaza ont tiré des roquettes à longue portée en direction de Jérusalem. Les groupes terroristes palestiniens ont établi un lien entre les tirs de roquettes depuis Gaza et les troubles à Jérusalem liés aux prières sur le Mont du Temple pendant le mois sacré musulman du Ramadan et à l’expulsion imminente d’un certain nombre de familles palestiniennes du quartier de Sheikh Jarrah.

The Times of Israel, 24 mai 2021

Etiquettes : Israël, Palestine, Hamas, Ghaza, Maroc, Saadeddine El Othmani,