L’UE solidaire de l’Espagne contre le Maroc

L’UE solidaire de l’Espagne dans la crise diplomatique avec le Maroc

L’UE exprime sa solidarité avec l’Espagne face à la crise diplomatique qu’elle traverse avec le Maroc. Après l’ouverture des frontières du pays maghrébin, une avalanche de migrants s’est abattue sur Ceuta, en réponse et en guise de défi aux soins hospitaliers prodigués en Espagne au leader du Front Polisario, Brahim Gali.

Un mur de soutènement très coûteux

Malgré qu’il ait rompu le pacte visant à servir de mur de confinement à la migration irrégulière, l’Espagne a accordé la semaine dernière au Maroc une aide de 30 millions d’euros pour contribuer au financement du déploiement de la police.

Une question de confiance et de respect des frontières

« Nous voulons avoir une relation aussi constructive que possible, mais elle doit reposer sur deux axes fondamentaux: premièrement, la confiance et deuxièmement, le respect. Et dans ce cas, le respect des frontières de l’Europe, des frontières espagnoles de Ceuta et Melilla avec le pays marocain », a déclaré Pedro Sánchez, président du gouvernement espagnol.

La confiance a été rompue

Pour sa part, l’ambassadeur du Maroc au Portugal, Otmane Bahnini, dans une interview à la télévision portugaise, a accusé l’Espagne de tromper l’Europe en faisant entrer Gali sur son territoire sous une fausse identité sans respecter les procédures de Schengen et en prenant l’UE en otage. Il dit qu’il y a un malentendu :

« La réalité est que le Maroc et l’Espagne ont toujours travaillé main dans la main, en partenariat et en confiance, mais la confiance a été brisée », a réglé l’ambassadeur Bahnini.

Pedro Sánchez a remercié les partenaires européens pour leur réponse ferme.

Euronews, 25 mai 2021

Etiquetas : Maroc, Espagne, UE, Migration,