Brahim Ghali, Le Maroc et ses Experts en Fake-News !

Brahim Ghali, Le Makhzen et ses Experts en Fake-News !

Une fois encore, le torchon numérique affilié au Makhzen, le360.ma, s’est illustré dans un acte grotesque de manipulation de l’information et dans l’abjecte propagation d’un mensonge à l’adresse de ses lecteurs et de l’opinion publique en général.

En effet, dans une énième tentative désespérée de discréditer l’Algérie, l’auteur de l’article, un certain Khalil Ibrahimi, exerçant au sein du site d’information soumis aux services de renseignements du Royaume du Maroc, vient de publier en ce 20 Mai 2021 un article intitulé : Image du jour. Le faux passeport algérien du chef du Polisario, Brahim Ghali.

Cet article a ainsi, sans en indiquer la source, reproduit le ‘’fac-similé du faux document de voyage avec lequel Brahim Ghali, alias Mohamed Ben Battouche, a réussi à entrer en territoire espagnol pour se faire soigner du Covid-19’’.

Sûr de lui par l’impunité que lui confère la ligne éditoriale haineuse et peu professionnelle du pamphlet anti-algérien, Khalil Ibrahimi s’en va même oser écrire : « Les autorités algériennes ont beau se défiler, les faits sont têtus » !

Pourtant la copie du passeport présenté par cette presse aux ordres des services secrets marocains et tous les détails contenus dans cet article sont totalement faux !

Persistant dans la mauvaise foi, l’article qui a été depuis honteusement retiré, rapportait que Brahim Ghali, Président de la République Arabe Sahraouie Démocratique, détenait un passeport algérien, ayant pour N° : 142589650, délivré à Oran le 16 avril 2021 et expirant le 16 avril 2026. Il appartiendrait, toujours selon la même source, à ‘Mohammed Ben Battouche’, né à Oran en 1946.

Des informations grotesques et totalement fausses qui jettent le discrédit une fois encore sur cet organe de presse transformé en fabrique de Fake-News et qui ôte toute crédibilité sur son contenu.

Le 21 Mai 2021, gouvernement espagnol a vite démenti les allégations mensongères du 360.ma, indiquant que le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, n’était pas arrivé en Espagne avec un faux passeport !

Des sources du ministère des Affaires étrangères de la péninsule ibérique ont insisté sur le fait que l’admission de Brahim Ghali dans un hôpital espagnol, depuis le 18 Avril 2021, était liée à des “raisons humanitaires”, car il se trouverait dans un état grave après avoir contracté le coronavirus.

En effet, Ibrahim Ghali, chef du Polisario seul représentant du peuple Sahraoui, a bien été admis à l’hôpital San Millán-San Pedro de La Rioja à Logroño près de la vielle de Saragosse en Espagne, mais avec un passeport algérien réel et ordinaire dont le N° est 300502551.

Ce n’est que par mesure de sécurité et de confidentialité, à l’entrée de l’Hôpital espagnol, qu’Ibrahim Ghali avait emprunté l’identité de Benbatouche et non Ben Battouche comme le précisait le 360.ma.

D’un autre côté, en inspectant le document produit par le 360.ma, on peut aisément remarquer l’amateurisme de l’équipe ayant falsifié le pseudo passeport attribué à Ibrahim Ghali pour produire au final une bien mauvaise contrefaçon. La preuve !

En plus du fait que la photo d’Ibrahim Ghali ne soit pas sur un fond uni comme l’exige la loi et en dépit du fait que le document publié ne respecte ni l’inscription de l’identité en langue arabe et française, ni la police de caractère uniformisée, la durée de validité de nos passeports biométriques, comme le savent tous les algériens, est de 10 années pour les personnes majeures et non pas 5 années !

De plus, la date d’expiration du passeport aurait dû être le 15 avril et non pas le 16 Avril !

Mais l’erreur qui semble la plus flagrante, et qui démontre la Fake-News produite par le journal en ligne marocain, réside, comme vous pouvez le voir ci-après, dans les données de la partie optique en bas de la 2ème page d’identité du passeport, où on remarque la référence MAR, propre aux passeports marocains… Rien que ça !

Malgré les multiples polémiques qui ont grandement affecté sa crédibilité, le 360.ma persiste et signe dans ses errements en fabriquant de fausses informations afin de s’en prendre à l’Algérie. Tous les moyens semblent bons pour nuire à la réputation d’Alger après la déroute de la diplomatie du Makhzen, quitte à ce que des journalistes sans morale ou déontologie falsifient des documents et manipulent les faits, pour espérer que leurs mensonges masquent la débâcle d’une monarchie vacillante.

Maghreb TV, 23 mai 2021

Etiquettes : Maroc, Algérie, Sahara Occidental, Front Polisario, Brahim Ghali,