Maroc-Espagne : Si un pays rompt un accord, il est normal qu’il y ait des « conséquences » (Josep Borrell)

Borrell : si un pays rompt un accord, il est normal qu’il y ait des « conséquences ».

Bruxelles, 21 mai (EFE). – Le Haut représentant pour la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a estimé aujourd’hui qu’il était « normal » que si un pays rompt un accord de coopération avec l’UE, il y ait des « conséquences », en référence à la récente crise diplomatique et migratoire avec le Maroc.

« Il est normal que l’Union européenne se mobilise politiquement » lorsqu’il y a des problèmes à ses frontières extérieures et « soulève qu’il y a des accords d’association qui, s’ils sont rompus d’un côté, devraient avoir des conséquences pour l’autre », a déclaré dans une interview à EFE le chef de la diplomatie de l’UE, qui s’est montré favorable à la « reconstruction » de la coopération avec le Maroc.

Source : EFE, 22 mai 2021

Etiquettes : Maroc, Espagne, Ceuta, migration, Union Européenne, UE,