Cinéma: L’impact des films palestiniens dans le monde

Par Amar Chekar

Une rencontre débat a eu lieu aujourd’hui sur l’impact du cinéma palestinien en faveur de la cause du peuple à travers les pays du monde à la cinémathèque algérienne à Alger.

Animée par des journalistes, notamment Faysal Metaoui, Faysal Chabani et Mohamed Abido, journalistes critiques et Salim Aggar, directeur de la cinémathèque en tant que modérateur. La rencontre a tourné autour de plusieurs points à savoir, la production, la diffusion et l’impact des films qui sont réalisés par les palestiniens engagés dans la lutte du peuple depuis 1948.

Citant l’exemple de quelques films qui ont fait le tour des salles de cinémas et télévisions, dont les films « la lumière froide », « parole aux fusilles », « l’appel de la terre », « Bonjour Beyrout » et plus qui sont projetés dans plusieurs pays convaincu et soutiennent la justesse de la cause palestiniennes à commencer par l’Algérie, le Qatar, la Tunisie, mais pas le Maroc qui n’a jamais donné de l’importance aux consécrations dans ses différents festivals cinématographiques, Faysal Metaoui a parlé de lobby mondiaux qui sont derrière les blocages de la diffusion et promotions des films qui traitent de la cause palestinienne dans le monde.

Le choix de la thématique est tellement collée à l’actualité, mais faudrait-il rappeler encore fois qu’il est plus logique de parler de films palestiniens que de cinéma qui n’existe que dans quelques pays qui sont bien connu dans le monde, dont le cinéma Américain, Indien, Egyptien.

A. C.

Algérie62, 22 mai 2021

Etiquettes : Algérie, Palestine, cinéma,