Algérie/Une compétition loyale et démocratique

Le rendez-vous du 12 juin ne saurait être perçu sous de meilleurs auspices que cela. Le satisfecit du Haut Conseil de Sécurité, réuni à la veille du lancement de la campagne électorale, sous la présidence de M. Abdelmadjid Tebboune, atteste du déroulement régulier du scrutin et de sa transparence assurés par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), totalement ouverte à une coordination avec les représentants des partis politiques et des indépendants, et à l’encadrement des citoyens de l’opération électorale par le bais de la plate-forme numérique «Hofad Amana».

Toutes les conditions, en matière d’organisation, de surveillance et de contrôle des sources de financement, sont réunies pour garantir une expression libre et souveraine du peuple pour être maître de son destin. «Vous attendez que l’Autorité soit le soutien technique et organisationnel suffisant pour vous et nous attendons de vous que cette étape sensible exige l’attachement aux règles de la concurrence loyale, honorable et démocratique par un véritable dévouement à l’Algérie qui se reflète dans l’image du nouveau parlement», a affirmé le président de l’ANIE, Mohamed Charfi, lors du tirage au sort des numéros d’identification des partis et des candidats.

Le basculement dans une véritable démocratie passe par la fin de tous les privilèges indus hérités du régime des quotas, de la fraude électorale et de la corruption. Il dicte le retour au choix populaire inaliénable altéré par les adeptes de la transition de toutes les incertitudes et les apôtres de la violence éradiquée du paysage politique. L’inscription sur la liste des organisations terroristes des mouvements dits Rachad et MAK, coupable d’actes hostiles et subversifs dénoncés par le HCS, participe d’une volonté de sécurisation du processus électoral soumis aux normes juridiques pour garantir la protection du droit de vote et la répression des tentatives de destruction ou d’enlèvement des urnes constatées par le passé.

La compétition à chances égales peut commencer entre les représentants des 1.483 listes (837 indépendants et 646 issues des partis politiques) validées par la commission d’examen des dossiers de candidature. Elle est marquée par la confirmation par le HCS de la décision d’ouverture des frontières, à l’exception des frontières terrestres, sauf en cas de nécessité. Cette bonne nouvelle, accueillie avec un grand soulagement par la communauté algérienne établie à l’étranger et saluée comme il se doit par les spécialistes plaidant pour la prudence et un regain de vigilance, exprime l’attachement de la nouvelle Algérie aux droits des citoyens où qu’ils se trouvent.

L’Algérie de tous les Algériens se fonde sur la participation de toutes les forces patriotiques à l’édification des institutions élues et représentatives du choix libre du peuple. À la faveur de la présidentielle incontestée et incontestable, et de l’amendement de la Constitution, les législatives de toutes les attentes, caractérisées par la volonté de dialogue politique et l’implication citoyenne, contribueront au renouveau démocratique fortement attendu.

El Moudjahid, 20 mai 2021

Etiquettes : Algérie, élections législatives, 12 juin 2021,