Washington presse l’Algérie de rouvrir ses frontières avec le Maroc

Pour conforter le roi Mohammed VI, Washington presse Alger de rouvrir ses frontières avec le Maroc

Les États-Unis pressent l’Algérie de rouvrir ses frontières avec le Maroc. C’est ce que révèle à «Algérie-Focus.com» une source diplomatique sous couvert de l’anonymat. Washington a toujours plaidé pour l’intégration maghrébine, mais cette fois, les pressions exercées sur Alger ne vont pas dans le sens de l’unification du Grand Maghreb.

Selon notre source, la Maison-Blanche et, à un degré moindre, la France, exigent de l’Algérie de rouvrir ses frontières avec le voisin marocain afin d’apporter une bouffée d’oxygène au régime du roi Mohammed VI. «Après leur ratage égyptien et tunisien surtout, les pays occidentaux ne peuvent plus se permettre de soutenir publiquement leur allié marocain, même s’ils le font dans les coulisses. Une telle aide ne passerait pas devant leur opinion publique d’autant plus qu’il y a un mouvement de révolte structuré au Maroc. C’est pour ces raisons que l’aide des Algériens est plus que souhaitée pour maintenir la monarchie au Maroc», déclare notre source.

Avant d’ajouter : « Il est très probable que des signes de normalisation des relations algéro-marocaines puissent apparaître clairement dans les semaines à venir. Il est aussi probable de voir les frontières rouvertes entre les deux pays voisins ».

Khalil Mehdi

Algérie Focus, 13 mai 2021

Etiquettes : Algérie, Maroc, Etats-Unis, ouverture des frontières,