Maroc : « La normalisation avec l’entité sioniste, une participation effective dans les crimes de l’occupant sioniste » (AMDH)

L’ASSOCIATION MAROCAINE DE DÉFENSE DES DROITS DE L’HOMME :
« La normalisation avec l’entité sioniste, une participation effective dans les crimes de l’occupant sioniste »


L’Association marocaine de défense des droits de l’homme au Maroc (AMDHOM), a indiqué que la normalisation des relations avec l’entité sioniste « est une participation effective avec l’usurpateur sioniste dans ses crimes perpétrés contre les Palestiniens », appelant les régimes arabes ayant établi des relations avec Israël « à revoir leurs décisions et rompre toutes les relations économiques, politiques et culturelles avec l’entité sioniste ».

Il est à rappeler que le Maroc figure parmi les pays, (Émirats arabes unis, Behrein, Soudan) ayant établi leurs relations, longtemps restées officieuses, avec Israël, dans le cadre « de l’Accord du Siècle et les accords d’Abraham » conduit par l’ex-président américain Donald Trump et le premier ministre israélien Benyamin Natanyahu.

Selon des rapports médiatiques marocains, L’AMDHOM a appelé dimanche la communauté internationale et l’Organisation des Nations unies (ONU) à intervenir immédiatement pour mettre fin à l’agression sioniste contre le peuple palestinien et considérer la Palestine comme zone sinistrée nécessitant des aides, exprimant sa condamnation des bombardements menés par la puissance occupante ciblant les bâtiments résidentiels, les infrastructures et les installations vitales, en flagrante violation de l’éthique de la guerre et des lois internationales.

L’AMDHOM a également dénoncé « l’intervention brutale et injustifiée » des différentes forces de l’ordre pour disperser les deux sit-in de solidarité avec la cause palestinienne tenus le lundi 10 mai en cours à Rabat et Casablanca, appelant les autorités marocaines à respecter le droit de la manifestation pacifique.

Elle a en outre tenu l’Administration américaine et ses conspirateurs contre la cause palestinienne pour responsables de la décision de guerre, saluant en revanche le large élan de solidarité enclenché par les peuples épris de liberté avec le peuple palestinien sans défense pour s’opposer à cette guerre sale et inique.
Karima Bennour

Le Courrier d’Algérie, 18 mai 2021

Etiquettes : Maroc, Israël, AMDH, n ormalisation, Palestine, Ghaza, agression, bombardements,