Un conte de trois royaumes : Les Juifs d’Andalousie, du Maroc et de Gibraltar

L’Andalousie (Andalucía) – la région méridionale de l’Espagne autrefois considérée comme la société la plus avancée et la plus instruite du monde occidental, et où le judaïsme s’est développé à profusion et a atteint de grands sommets d’excellence, est la même terre où tout cela a pris fin brusquement. C’est la terre où, en un malheureux jour de mémoire déchirante, un décret infâme a été publié – dans les murs du plus beau palais que l’on puisse imaginer – et a forcé à l’exil un groupe d’Espagnols dont le seul péché avait été de penser différemment leur relation avec Dieu.

Certains de ces Juifs partirent vers le sud, traversèrent le détroit de Gibraltar et s’installèrent sur les terres du sultan wattaside Abu Zakariya Muhammad al-Saih al-Mahdi. Ils y sont devenus une élite mercantile érudite et ont rapidement dominé la vie communautaire juive dans le pays déjà connu sous le nom de Maroc. Deux cents ans plus tard, certains descendants de ces Juifs du Maroc sont retournés – principalement en tant que commerçants – à Gibraltar, un rocher de moins de deux miles carrés situé tout au fond de la péninsule ibérique qui venait de faire partie de l’Empire britannique après la guerre de succession d’Espagne. Ils ont obtenu le droit de s’installer de façon permanente en 1749 et depuis lors, il y a une présence juive importante sur le rocher.

À propos de Moisés

Moisés Hassán-Amselém, né à Séville et d’origine marocaine, est professeur honoraire d’études sur l’Holocauste et l’antisémitisme à l’université « Pablo de Olavide » de Séville, en Espagne.

Il a participé à un échange scolaire en Californie pendant sa dernière année de lycée. Après avoir obtenu son diplôme, Moises est retourné en Espagne et a fréquenté l’université de Séville, où il a obtenu un diplôme de droit en 1995. Cependant, il a décidé de changer complètement de carrière et de se concentrer sur l’histoire juive de l’Espagne. C’est ainsi qu’il a fondé Jewish Spain Tour, un tour-opérateur agréé spécialisé dans les voyages juifs dans la péninsule ibérique et au Maroc.

En plus de son rôle à l’université « Pablo de Olavide », Moisés est également impliqué dans l’éducation juive informelle.

The Media Line, 14 mai 2021

Etiquettes : Maroc, Espagne, Andalousie, Gibraltar, juifs, judaïsme, Jewish Spain Tour, tourisme, héritage juif,