L’Égypte ouvre le passage de Rafah plus tôt que prévu pour les voyageurs palestiniens

L’Egypte a ouvert le poste frontière de Rafah un jour plus tôt que prévu pour permettre le passage depuis Ghaza d’étudiants, de personnes nécessitant un traitement médical et d’autres cas humanitaires, ont déclaré dimanche à Reuters deux sources à la frontière.

Une source de sécurité a déclaré qu’à 13 heures (11 heures GMT), trois bus transportant 263 personnes avaient franchi la frontière, qui avait été fermée pour la fête de l’Aïd al-Fitr et devait rouvrir lundi.

Avant même la réouverture de dimanche, l’Égypte avait déjà recueilli des personnes blessées par les bombardements israéliens au point de passage. L’Égypte a jusqu’à présent envoyé 16 ambulances pour prendre en charge les blessés, dont la plupart ont subi des blessures graves nécessitant des interventions chirurgicales immédiates, selon des sources médicales.

Un comité médical était présent au poste frontière pour trier les blessés à leur arrivée et les répartir dans trois hôpitaux désignés, ont ajouté les sources médicales.

La semaine dernière a été marquée par la pire flambée de violence israélo-palestinienne depuis des années. Le groupe militant islamiste Hamas a commencé à tirer des roquettes sur Israël lundi, après des semaines de tensions. Israël a riposté par des frappes aériennes et d’artillerie sur la bande de Ghaza, densément peuplée.

Le bilan de la nuit à Ghaza est passé à 181 morts, dont 47 enfants. Dix personnes ont été tuées en Israël, dont deux enfants.

Reuters, 16 mai 2021

Etiquettes : Egypte, Rafah, Ghaza, Palestine, Israël,


Comments are closed.