Selon une mission du FMI, l’économie ghanéenne rebondit

Une mission pays du Fonds monétaire international a déclaré vendredi que le Ghana a géré très efficacement son épidémie de COVID-19 et que son économie rebondit grâce au soutien de politiques solides.

« Les interventions politiques en 2020 ont également été essentielles pour préserver les moyens de subsistance et ont ouvert la voie à un rebond plus rapide de l’activité économique », a déclaré Carlo Sdralevich, le chef de la mission, dans un communiqué faisant suite aux réunions virtuelles qui se sont terminées le 12 mai.

Selon lui, les mesures prises par le gouvernement l’an dernier pour contenir la pandémie ont également exacerbé les contraintes budgétaires et les vulnérabilités de la dette publique préexistantes.

« Le récent pivot politique du budget 2021 vers l’assainissement budgétaire est un pas important dans la bonne direction, mais difficile à réaliser en période de pandémie », a déclaré M. Sdralevich.

L’assainissement budgétaire doit être axé sur la réduction de la dette et du service de la dette, tout en permettant des dépenses sociales, de santé et de développement, a-t-il ajouté.

Le pays d’Afrique de l’Ouest doit au Fonds environ 2 milliards de dollars, dont 1 milliard de dollars de fonds d’aide à la pandémie reçus en avril 2020.

Le Ghana consacre environ la moitié de ses revenus au paiement des intérêts, la dette totale s’élevant à près de 80 % du PIB. Il a près de 33 milliards de dollars de dette négociable selon les données de Refinitiv, dont plus de 13 milliards sont libellés en dollars.

Reuters, 15 mai 2021

Etiquettes : Ghana, FMI, économie,