La Turquie assouplit les restrictions du COVID-19 mais maintient de nombreux couvre-feux.

ISTANBUL (AP) – Le ministère de l’Intérieur de la Turquie a levé dimanche la mesure de confinement total qui ordonnait aux gens de rester chez eux pour lutter contre les infections au COVID-19, passant à un programme moins restrictif qui implique toujours des couvre-feux les soirs de semaine et les week-ends.

Dans une nouvelle directive, le ministère a qualifié les mesures applicables de lundi à juin de « normalisation progressive ».

Les centres commerciaux pourront rouvrir leurs portes. Certains commerces resteront fermés, notamment les gymnases et les cafés, mais les restaurants pourront proposer des plats à emporter en plus des livraisons. Les écoles maternelles reprendront l’enseignement en présentiel, mais les classes supérieures poursuivront l’enseignement à distance.

Les Turcs pourront retourner sur leur lieu de travail mais devront rester chez eux de 21 heures à 5 heures du matin en semaine et toute la journée du samedi et du dimanche, à l’exception des déplacements vers un marché pour acheter de la nourriture. Les fonctionnaires continueront à travailler à distance ou en équipes dans les bureaux. Les touristes étrangers et les travailleurs munis de permis spéciaux sont exemptés.

Les personnes âgées de plus de 65 ans non vaccinées ne seront autorisées à quitter leur domicile qu’entre 10 heures et 14 heures les jours de semaine. Les déplacements interurbains pendant le couvre-feu sont soumis à autorisation.

Malgré le couvre-feu, des centaines de supporters de football sont sortis à Istanbul samedi en fin de journée pour célébrer la victoire du Besiktas en Super League.

Les nouvelles infections et les décès dus au COVID-19 ont explosé après que la Turquie a levé la plupart des restrictions en mars, ce qui a incité le gouvernement à instaurer un confinement total à la fin du mois d’avril. Il s’agissait de la mesure la plus stricte prise par le gouvernement depuis le début de la pandémie, suite au nombre record de nouveaux cas dépassant les 60 000 par jour.

Les statistiques du ministère de la santé font état de 11 472 nouveaux cas signalés samedi et d’un nombre total de décès confirmés de 44 537. Selon les experts, ces deux chiffres, comme dans de nombreux pays, sont inférieurs à la réalité en raison des tests limités et des cas manqués.

Le président turc a déclaré que les restrictions imposées par le COVID-19 visaient à réduire le nombre de nouveaux cas à moins de 5 000 par jour, afin d’éviter que le secteur vital du tourisme en Turquie ne soit dévasté pour un deuxième été consécutif.

Associated Press, 16 mai 2021

Etiquettes : Turquie, covid 19, coronavirus, pandémie, confinement, ouverture des frontières,