L’Algérie solidaire

Les Algériens célèbrent l’Aïd-el-Fitr dans un climat de piété et de sérénité, après un mois de jeûne et d’abstinence.
Fête religieuse par excellence, elle incarne les préceptes les plus nobles de réconciliation et de solidarité entre les fidèles, de persévérance dans les actions de bienfaisance, d’élévation de l’âme, loin de toute haine et de toute rancœur.
Comme à l’accoutumée, ce rite se vit comme un évènement fédérateur qui traduit un attachement sincère des Algériens aux vrais valeurs de l’islam, à ses principes du juste milieu, de rejet viscéral de toute forme de violence ou d’excès.

Le Président Abdelmadjid Tebboune a saisi cette heureuse occasion, pour exhorter l’ensemble des citoyens à davantage de vigilance, d’engagement et de respect des mesures préventives contre la pandémie de la Covid-19 qui continue de faire des victimes.

Le chef de l’État a félicité, à cette occasion, les officiers et les éléments de l’ANP, ainsi que les différents corps de sécurité et les personnels de santé, et exprimé sa reconnaissance pour les efforts considérables consentis par tout un chacun dans l’accomplissement de son devoir avec un sens élevé de responsabilité. «Je vous renouvelle mes meilleurs vœux pour que durent les valeurs d’entraide et de fraternité. Je souhaite prompt rétablissement à nos patients et prie Dieu le Tout-Puissant d’entourer ceux qui nous ont quittés en ce mois béni de Sa sainte miséricorde. Puisse Allah nous gratifier de ses bienfaits et préserver notre pays de tout malheur.»

Par ailleurs, la communauté internationale est choquée par la répression sauvage qui s’est abattue sur la population civile palestinienne, une escalade particulièrement meurtrière et raciste perpétrée par les forces d’occupation sionistes depuis plusieurs jours. Une violence insoutenable qui s’exerce au mépris de la légalité et du droit internationales, qui a déjà fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. Encore une fois, la barbarie sioniste ne connaît aucune limite.

Les frappes aériennes, les tirs des chars et des navires de guerre de l’entité sioniste visent, entre autres, des maisons, des infrastructures et se poursuivent avec acharnement.

Le chef de l’État a rappelé les sacrifices du peuple palestinien frère qui mène une résistance héroïque face à l’occupation et à l’agression contre la Mosquée d’El-Aqsa, première qibla à El-Qods.

Le peuple algérien, fidèle à ses traditions de soutien aux peuples opprimés, condamne avec force la répression sioniste dans les territoires palestiniens occupés et se déclare corps et âme aux côtés des Palestiniens, lui témoignant sa solidarité et son total appui en ces circonstances douloureuses.

L’Algérie, peuple et gouvernement, a toujours affirmé son soutien au droit inaliénable du peuple palestinien à l’établissement de son État indépendant, avec El-Qods comme capitale, à travers l’application des résolutions de la légalité internationale.

Sa diplomatie dirige les efforts arabes pour tenir une réunion d’urgence du Conseil de sécurité sur les derniers développements dans les territoires occupés.

EL MOUDJAHID, 14 mai 2021

Etiquettes : Algérie, Palestine, Israël, Ghaza, Jérusalem, Al Qods,