Affrontement entre la police française et des manifestants pro-palestiniens à Paris

Samedi, à Paris, la police a tiré des gaz lacrymogènes et pointé des canons à eau sur des manifestants bravant l’interdiction de défiler contre les attaques israéliennes sur Gaza, tentant de disperser les manifestants rassemblés par groupes de plusieurs centaines.

Des centaines de personnes ont également pris part à des manifestations autorisées dans d’autres villes françaises, dont Lyon et Marseille, qui se sont déroulées dans le calme. Ces manifestations ont fait écho à des marches organisées ailleurs dans le monde, de Sydney à Madrid, dans un contexte de conflit entre Israël et les militants de Gaza.

À Paris, le rassemblement a été interdit par la police et à la demande du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, les autorités invoquant la crainte que la manifestation ne devienne violente.

Certains manifestants sont tout de même venus, brandissant des drapeaux palestiniens et tentant de se joindre à des groupes disparates de manifestants.

Etiquettes : France, Palestine, Israël,