Presse Allemande : « L’Allemagne et le Maroc surpris par une crise diplomatique »

Berlin/Rabat (Agence de presse dts) – Une crise diplomatique entre le Maroc et le gouvernement allemand a conduit à un arrêt de la coopération entre les agences de sécurité des deux pays. L’absence d’échange d’informations est sensible, car les Marocains ont, par le passé, fourni des informations sur d’éventuels terroristes en Allemagne – comme le kamikaze du marché de Noël de Berlin.

Il existe également des points d’achoppement entre Berlin et Rabat dans d’autres domaines, écrit Der Spiegel. Les futures expulsions vers le Maroc, qui sont actuellement suspendues en raison de la pandémie de Corona, ne peuvent être préparées. Il n’est pas possible d’obtenir les papiers de passeport nécessaires ou d’obtenir de l’aide pour clarifier l’identité des citoyens marocains, selon les documents internes des autorités. Le Maroc en ressent également les effets économiques, par exemple dans la coopération au développement.

La banque publique KfW est actuellement dans l’incapacité de débourser les prêts d’aide à Corona d’un montant de 225 millions d’euros. Le prêt était destiné à assurer la « survie dans la crise » des petites et moyennes entreprises, qui représentent environ 90 % de l’économie marocaine. D’autres contrats de prêt d’un volume d’environ 12 millions d’euros ont également été affectés par ce report, a indiqué le ministère fédéral de la Coopération économique. L’une des raisons de cette crise est le différend concernant un activiste germano-marocain qui dénonce le royaume via YouTube depuis Duisbourg.

Il accuse l’État de l’avoir emprisonné et torturé pendant des années sous de fausses accusations de terrorisme. Le Maroc a déposé des accusations criminelles contre lui en Allemagne et a remis plusieurs de ses postes à la police. Les autorités allemandes n’ont pu découvrir aucun contenu illégal. Le Maroc a considérablement réduit ses contacts avec l’Allemagne depuis le mois de mars.

On ne voit pas comment mettre fin à la brouille diplomatique. Jeudi, le gouvernement de Rabat a rappelé son ambassadeur, selon les informations du « Spiegel », à la grande surprise du ministère allemand des affaires étrangères.

 Oldenburger onlinezeitung, 07 mai 2021

Etiquettes : Maroc, Allemagne, Sahara Occidental, Mohamed Hajib, Libye,