Algérie/Il confirme son caractère irréversible: Le hirak , et sa ténacité incomprise…

Que dire de ce peuple ?

il est tout simplement extraordinaire. Il est solide, solidaire, persévérant. Il reste surtout uni horizontalement malgré les tentatives de récupérations et les multiples dissuasions aux fins de démobilisation.

En ce qui concerne les tentatives de récupérations, elles sont nombreuses mais sans effet. La dernière en date émane d’un certain ronronneur de YouTube qui a annoncé que six figures vont s’autoproclamer représentants du mouvement populaire juste après le ramadhan et annonceront des mesures dans l’intérêt du Hirak, a-t-il affirmé.

Il a même comparé ces six prétendus représentants aux six valeureux combattants qui ont déclenché la glorieuse révolution de 1er novembre 1954.

Que dire de c’est gens,qui ne veulent pas comprendre que ce mouvement pacifique qui dure depuis maintenant plus de deux ans,n’est autre qu’un mouvement populaire pacifique et horizontal qui n’a besoin d’aucune forme de verticalité.

Que dire aussi de cette comparaison mal placée qui a mis sur un même pied d’égalité six hommes avec un grand H, qui ont déclenché une révolution au sein d’un peuple qui les a adoptés et suivis à ces six opportunistes qui veulent s’imposer de force à un peuple qui a déjà déclenché horizontalement son mouvement de protestation pacifique d’une manière spontanée il y a plus de deux ans ? le moins que l’on puisse dire, c’est vraiment comparer l’incomparable.

Pour ce qui est des tentatives de dissuasions aux fins de démobilisations, elles sont aussi nombreuses, la dernière en date est cette pretendue déclaration du ministère de l’intérieur publiée dans les réseaux sociaux, ainsi que dans bon nombre d’organe de presse, qui demande a tout un peuple de déposer une demande d’autorisation pour manifester dans les rues.

Sans quoi leurs protestation serait anti- constitutionnelle.

Que dire de cela aussi ? Si cette déclaration émane réellement des pouvoir publics, nous disons que c’est plutôt cette manière d’agir qui est anti- constitutionnelle.

En effet, la constitution donne un droit de réunions, de grèves ou de manifestations à toutes les catégories du peuple moyennant une autorisation, mais ni notre constitution ni aucune constitution du monde entier ne prévoit une disposition qui impose une autorisation pour se manifester à un peuple qui sort spontanément par millions pour revendiquer un droit.

Pourquoi alors ne lui a-t-on pas demandé cela quand il s’agissait de s’opposer au 5eme mandats de Bouteflika ?

Pour ceux qui connaissent mal le peuple Algérien, sa décision est sans appel. Elle a été une fois de plus confirmée en ce 116eme vendredi depuis le 22 févier 2019, et ce malgré le ramadan et la chaleur.Ils sont sortis encore une fois par millions dans tout le pays en ce vendredi 7 mai 2021, cassant par cela l’idée d’une démobilisation prédite par certains.

N’est-il pas temps d’admettre que ces millions dans les rues à travers tout le pays, veut dire en clair qu’il s’agit-là d’un véritable referendum exercé par le peuple à ciel ouvert, où le OUI pour un Etat de droit dans une Algérie libre et démocratique l’a remporté avec 100% du suffrage exprimé ?

A bon entendeur.

Docteur Rafik Alloui

Algérie Breve News, 11 mai 2021

Etiquettes : Algérie, Hirak, Etatd de droit,