Algérie/ Législatives du 12 juin : la candidature de la fille de Abderazak Makri rejetée

Visiblement, les législatives du 12 juin prochain, chez les partis islamistes, sont une affaire de famille où les pères passent le relais aux enfants envers et contre toute éthique de laquelle se prévalent les partis de cette obédience.

En effet, Algérie1 a appris ce lundi que la candidature de Meriem Makri, la fille de Abderazak Makri, chef du MSP, a été rejetée par l’ANIE d’Alger, qui lui a communiqué le rejet le 3 mai du mois courant, en raison de pièces manquantes au dossier déposé le 21 avril dernier.

Pourtant, son président de père avait déclaré dernièrement dans la presse qu’il avait dissuadé sa fille de briguer un mandat de députée « malgré l’insistance des militants eu égard à ses compétences ».

Ainsi donc la fille de Makri doit ravaler son ambition, alors que les enfants d’Abou Djerra Soltani et Abdelkader Bengrina ont vu leur candidatures validées.

Algérie1, 10 mai 2021

Etiquettes : Algérie, élections législatives, 12 juin, candidatures, fille d’Abderazak Makri, MSP, Meriem Makri,