Législatives: le Front El Moustakbal met en avant l’importance des prochaines échéances dans l’édification de l’Algérie nouvelle

ALGER – Le président du Front El Moustakbal, Abdelaziz Belaid a mis en avant samedi à Alger l’importance des prochaines élections législatives dans l’édification de l’Algérie nouvelle.

Animant une conférence de presse, M. Belaid a indiqué que son parti, qui a choisi « Votez El Moustakbal » comme slogan pour la campagne électorale, a pu collecter des formulaires de candidature dans 61 régions, dont quatre à l’étranger.

Il a fait savoir que « 84,7% des candidats sont des universitaires, dont 32% des femmes », relevant certains problèmes auxquels s’est heurté le parti, telle l’exclusion de certains militants avec des motifs « illogiques ».

A ce titre, les recours ont été déposés au niveau des wilayas et du Conseil d’Etat, en attendant la réponse de la justice dont « nous nous engagerons à respecter les décisions », a-t-il dit.

Il a formé le vœu, par là même, de voir l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) élue et non pas désignée » à l’avenir, car « même si son travail est idéal, nous lutterons pour cet objectif dans le cadre de la démocratie ».

Concernant la situation actuelle dans le pays, le président du parti a souligné que les problèmes auxquels se heurte l’Algérie interpellent tout un chacun à se mettre d’accord pour « mettre fin à la détérioration qui règne depuis 20 ans », relevant que « l’état désastreux » des institutions de l’Etat et le Hirak béni qui a duré plus d’un an ainsi que la pandémie qui a perturbé l’activité politique et économique sont autant de facteurs qui ont négativement impacté la société, au vu de « la hausse du taux de chômage et de la faillite des petites entreprises ».

M. Belaid a également évoqué les forces étrangères qui « ne veulent pas de la stabilité pour l’Algérie », appelant à la nécessité d’y faire face.

Aps, 08 mai 2021

Etiquettes: Algérie, électiona législatives, 12 juin, Hirak,