Décret : Le ministère de l’agriculture arrête l’envoi d’animaux vers le Maroc

Vendredi, le ministère de l’agriculture de Basse-Saxe a publié un décret interdisant l’envoi de 270 bovins reproducteurs gravides d’Aurich au Maroc. Il craint les violations du bien-être des animaux.

Le bien-être des animaux est pour eux une priorité absolue, a déclaré la ministre de l’agriculture Barbara Otte-Kinast (CDU). « C’est pourquoi il n’y a pas de laissez-passer pour ce transport de vaches gestantes vers le Maroc ». Elle a déclaré que le ministère partait du principe que les normes minimales en matière de bien-être animal n’étaient pas respectées dans ce pays d’Afrique du Nord. La société de transport peut encore faire appel de ce décret.

Ministère : L’abattage est une pratique courante au Maroc

Selon le ministère, les bovins reproducteurs porteurs sont « suffisamment susceptibles » d’être traités de manière contraire au bien-être des animaux au Maroc. Car dans ce pays, l’abattage sans anesthésie est une pratique courante. En Allemagne, cela n’est autorisé que dans des cas exceptionnels et justifiés et dans des conditions strictes. Même si le transport est un transport d’animaux d’élevage, il est inévitable qu’ils soient abattus au Maroc parce qu’ils ne peuvent être rapatriés dans l’UE en vertu de la législation sur la santé animale.

Otte-Kinast exige l’interdiction de la Confédération

Otte-Kinast a une nouvelle fois appelé la Confédération à interdire le transport d’animaux vers des pays tiers où le respect de la protection des animaux n’est pas garanti. La résolution du Conseil fédéral – et donc l’appel à l’action – existe depuis février, a déclaré la ministre. La ministre demande également une révision du règlement sur la protection des animaux au niveau de l’UE.

Le transport des animaux de Bavière au Maroc via Aurich

La semaine dernière déjà, la ministre avait annoncé au Landtag de Basse-Saxe qu’elle entendait garantir rigoureusement le bien-être des animaux transportés. Pour le transport de 32 bovins en gestation de Bayreuth (Bavière) vers le Maroc via Aurich, elle avait critiqué le ministre bavarois de l’Environnement, Thorsten Glauber (Électorat libre), en demandant : « Arrêtez le tourisme des vaches! » Comme l’a annoncé jeudi le Landkreis Aurich, ces animaux doivent maintenant être transportés en Belgique.

NDR, 07 mai 2021

Etiquettes : Maroc, Allemagne, animaux,