Algérie / Les marches du Hirak désormais soumises à une déclaration

Par Réda Merad

Le ministère de l’intérieur a, dans un communiqué publié ce dimanche (9 mai), exigé que toute manifestation fasse l’objet d’une déclaration préalable, « conformément à la Constitution ».

« Il a été constaté récemment que les marches hebdomadaires ont commencé à connaitre des dérapages et des déviations graves, ne prenant pas en compte les désagréments causés aux citoyens et les atteintes à leur liberté, à travers les agissements de certaines personnes qui changent la direction de leur manifestation à chaque fois, sous prétexte qu’ils sont libres de marcher dans la direction et la rue qu’ils veulent, ce qui est en contradiction avec l’ordre public et les lois de la République », souligne le ministère de l’intérieur.

« Dans ce contexte, il y a lieu de rappeler ce qui a été consacré par la Constitution de 2020, dans le domaine des marches, à travers une simple déclaration », ajoute le communiqué.

« Ne pas respecter ces engagements, c’est enfreindre la loi et la Constitution, ce qui enlèverait toute légalité à la marche, qui sera traitée sur cette base », conclut le communiqué du ministère.

Live News Algérie, 09 mai 2021

Etiquettes : Algérie, Hirak, déclaration, manifestation,