L’UE appelle les États-Unis et d’autres pays à exporter leurs vaccins

La Commission européenne a appelé vendredi les États-Unis et les autres grands producteurs de vaccins COVID-19 à exporter ce qu’ils fabriquent, comme le fait l’Union européenne, plutôt que de discuter d’une renonciation aux droits de propriété intellectuelle sur ces vaccins.

La chef de la Commission, Ursula von der Leyen, a déclaré lors d’une conférence de presse en marge d’un sommet des dirigeants européens que les discussions sur la renonciation ne permettraient pas de produire une seule dose de vaccin COVID-19 à court ou moyen terme.

« Nous devrions être ouverts pour mener cette discussion. Mais lorsque nous menons cette discussion, il faut avoir une vision à 360 degrés car nous avons besoin de vaccins maintenant pour le monde entier », a-t-elle déclaré.

« L’Union européenne est la seule région continentale ou démocratique du monde qui exporte à grande échelle », a déclaré Mme von der Leyen.

Elle a précisé qu’environ 50 % du vaccin contre le coronavirus produit en Europe est exporté vers près de 90 pays, dont ceux qui participent au programme COVAX soutenu par l’Organisation mondiale de la santé.

« Et nous invitons tous ceux qui participent au débat sur la renonciation aux droits de propriété intellectuelle à se joindre à nous pour s’engager à exporter une grande partie de ce qui est produit dans cette région », a-t-elle déclaré.

Seule une production plus importante, la suppression des barrières à l’exportation et le partage des vaccins déjà commandés pourraient aider immédiatement à lutter contre la pandémie, a-t-elle ajouté.

« Ce qui est donc nécessaire à court terme et à moyen terme : Tout d’abord le partage des vaccins. Deuxièmement, l’exportation des vaccins en cours de production. Et le troisième est l’investissement dans l’augmentation de la capacité de fabrication de vaccins. »

Mme Von der Leyen a indiqué que l’Union européenne avait lancé son mécanisme de partage des vaccins, citant en exemple la livraison de 615 000 doses aux Balkans occidentaux.

Reuters, 08 mai 2021

Etiquettes : Union Européenne, Covid 19, vaccin, UE, COVAX, OMS, brevets, droit de propriété,