Anouar Malek rejoint le Makhzen dans sa guerre de désinformation contre l’Algérie

Une fuite d’une discussion diffusée en audio sur les réseaux sociaux, entre le journaliste Anouar Malek et un agent des services marocains, offre la mesure de la guerre que mène le Makhzen contre l’Algérien, en matière de désinformation, qui s’ajoute à la guerre de la drogue et du soutien aux terroristes de Rachad et aux séparatistes du MAK.

Dans cet enregistrement audio, Anouak Malek, pour être un racoleur, au plus offrant, s’est mis à justifier la colonisation des territoires sahraouis, par le régime marocain, en soutenant le plan d’autonomie proposé par Rabat, et rejeté par la communauté internationale, favorable à l’organisation d’un référendum d’autodétermination, comme solution juste à un problème de décolonisation.

Anouar Malek, le fantoche par excellence, connu pour son rôle dans le drame que vit actuellement le peuple syrien,engagé par le Qatar,lors de sa mission d’observateur de la Ligue Arabe. Le Qatar, par qui , il bénéficiera via sa chaîne subversive d’Al Jazeera de 100 mille dollars et qui trahira quelques années, en épousant les thèses de l’Arabie Saoudite dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, en devenant la voix prêtée de Ryad dans ce dossier, en contrepartie de sommes colossales d’argent.

Aujourd’hui, Anouar Malek, récidive et offre ses services pour dénigrer l’Algérie, en s’attaquant à sa position constante à savoir soutenir les causes justes, à l’instar des causes palestinienne et sahraouie.

Sieur Malek, en mercenaire des médias oublie que le Makhzen au nom des intérêts restreints de bas étage, pour sauver le trône, s’est mis sous le joug sioniste au détriment de la cause juste de la Palestine.
L’Algérie qui a payé le prix fort pour son indépendance ne vendra jamais les causes palestinienne et sahraouie.

Il convient de rappeler qu’Anouar Malek avait écrit une tribune sur les colonnes du journal Echorouk, en s’attaquant au régime du Makhzen (https://www.echoroukonline.com/echorouk-publie-le-document-complet-danouar-malek-sur-les-services-secrets-marocains-et-leurs-guerres-secretes-contre-lalgerie) . Pourquoi Anouar Malek a changé sa position 180 degrés ? La réponse est dans le chèque offert par le Makhzen.

Algérie54, 27 avr 2021


Anouar Malek de nouveau mercenaire,và la solde des officines hostiles à l’Algérie

Son nom est lié à chaque fois à un scandale, ou une estocade.il a mangé aux râteliers des services de renseignements de plusieurs pays, y compris ceux aux intérêts opposés. Il s’agit d’Anouar Malek, dont la caricature s’est illustrée lors des évènements tragiques ayant secoué la Syrie.

Aujourd’hui, le réfugié Anouar Malek, s’attaque pernicieusement à l’ANP, en exhibant un papier chiffon, sans signature, ni cachet, le présentant comme document officiel de l’Etat syrien sollicitant l’expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme. Ceci intervient quelques jours après les diarrhées véhiculées sur l’état de santé du président Tebboune sur son compte Facebook

Le mensonge d’Anouar Malek

Anouar Malek, révèle qu’il est une personne frappée de trous de mémoire et amnésique, comme l’indiquent ses déclarations accordées au média algérien « El Wassat » du 20 octobre 2019.

Lors d’un entretien accordé à El Wassat, il indiquera que la situation en Algérie est différente de celle en Tunisie, notant qu’il a été toujours contre l’ingérence étrangère, qui selon lui nuit aux révolutions populaires.

La « taupe » du panel des observateurs de la Ligue Arabe

Durant cette période, il avait officiellement fait partie du panel des observateurs de la ligue arabe, qui avait pour mission de décortiquer la situation dans ce pays. Mais officieusement, Anouar Malek, en Gilet Orange, travaillait pour la cause des monarchies du Golfe, l’intervention étrangère et la destruction d’un Etat arabe souverain de front face au régime spoliateur de l’entité sioniste.

Lors de cette mission, Anouar Malek a bien tenu son rôle de principal acteur de la comédie du complot concocté dans les laboratoires des officines américano-sionistes, en jouant le jeu du généreux petit Emirat du Qatar, et son instrument propagandiste d’Al Jazeera

En quittant la Syrie, Anouar Malek livrait aussitôt son premier témoignage à la chaine subversive d’Al-Jazeera : “Je me retire parce que je me retrouve en train de servir le régime (…) J’ai vu des scènes d’horreurs, des corps brulés (…) Ils n’ont pas retiré leurs chars des rues, ils les ont juste cachés et redéployés après notre départ (…) La mission est une farce et les observateurs ont été dupés”. Des propos démentis par le soudanais Mohammad Al-Dabi qui soulignera qu’Anouar Malek n’a pas quitté sa chambre d’hôtel en Syrie, démentant par voie de conséquence ses propos et ses déclarations sur la chaîne qatarie

Ses accointances avec les terroristes

Anouar Malek sera rattrapé par son passé d’ami des terroristes en Syrie, comme l’indique la photo prise en 2016 à Paris avec le terroriste syrien Abdulrazzek Talas qui s’est réfugié en France. Il convient de rappeler, qu’Anouar Malek avait rencontré Abdul Razzak Tlass, lors de sa mission en Syrie.

Algérie54, 31 jan 2021

Etiquettes : Algérie, Maroc, Qatar, Syriem Anouar Malek, Makhzen,