Djamila Bouhired hospitalisée à Alger

La moudjahida, icône de la Révolution algérienne, Djamila Bouhired a été hospitalisée au Centre hospitalo-universitaire de Mustapha Pacha.

Elle serait contaminée par le coronavirus, selon le journaliste et éditeur Arezki Aït Larbi sur son profil Facebook.

Agée de 85 ans, Djamila Bouhired est également « diabétique et hypertendue », a-t-il indiqué.

Selon lui, la moudjahida « n’a pas été vaccinée ». « Très affaiblie, s’exprimant avec difficultés, l’icone de la révolution algérienne tient toutefois à saluer tous les jeunes résistants du Hirak, honneur et avenir de ce pays », conclut-il.

Djamila Bouhired était une militante du Front de libération nationale (FLN), collaboratrice de Yacef Saâdi, chef de la Zone autonome d’Alger durant la Guerre d’Algérie.

Cette icône de la Révolution fait partie des six femmes « condamnées à mort pour des actes terroristes » pendant la guerre de Libération.

Elle a exprimé son soutien au Hirak dès le debut des manifestations en février 2019.

34hDZ, 30 avr 2021

Etiquettes : Algérie, Djamila Bouhired, Hirak,