Les entreprises de télécommunications de l’Afrique du Sud et du Kenya font une offre sur le marché éthiopien

Des opérateurs de télécommunications géants du Royaume-Uni, d’Afrique du Sud, du Kenya et du Japon tentent de pénétrer le marché des télécommunications inexploité de l’Éthiopie.

Le ministère des Finances du pays a annoncé lundi avoir reçu deux offres – du groupe sud-africain MTN et d’un consortium qui comprend le kenyan Safaricom – alors qu’il s’emploie à ouvrir le marché des télécommunications aux opérateurs internationaux.

Le consortium comprend également des sociétés Vodafone et CDC du Royaume-Uni, Vodacom en Afrique du Sud et la société japonaise Sumitomo.

Le ministère a également publié l’annonce sur Twitter:

Les évaluations financières et techniques des offres seront effectuées par un comité national d’évaluation.

L’ouverture du marché des télécommunications était l’un des engagements de réforme économique du Premier ministre Abiy Ahmed lorsqu’il est arrivé au pouvoir il y a trois ans.

BBC News, 26 avr 2021

Etiquettes : Ethiopie, télécommunications, Royaume Uni, Afrique du Sud, Kenya,