«Une tête d’arabe»: Sonia Mabrouk “recadre” sèchement Elisabeth Lévy

Sur la chaîne française CNews ce mardi 20 avril, la journaliste franco-tunisienne Sonia Mabrouk a dû remettre a sa place l’essayiste française Elisabeth Lévy après avoir utilisé le terme “tête d’arabe”.

Sonia Mabrouk se sentait heurtée par Elisabeth Lévy qui -commentant les déclarations d’une mère de famille a propos de la mixité- en lançant le terme “tête d’arabe”.

C’est une séquence qui ne cesse de faire parler. En déplacement a Montpellier, Emmanuel Macron a rencontré une mère de famille qui regrettait le manque de diversité. «Mon fils m’a demandé si le prénom de Pierre existait vraiment. Cela m’a vraiment choquée. Il faut davantage de mixité dans ce quartier», a-t-elle lancé au chef de l’Etat français. Une réplique qui a étonné et qui ne cesse d’être commentée. Ce mardi 20 avril, dans Midi News, sur CNews, Elisabeth Lévy, directrice de la rédaction du magazine Causeur, et Sonia Mabrouk ont eu un échange tendu a ce sujet.

«J’aurais des enfants, je n’aimerais pas qu’ils aillent a l’école dans un endroit où la majorité des mères sont voilées, sans boucheries non halal, où vous vous faites insulter si vous mangez pendant le Ramadan y compris si vous avez une tête d’arabe», a estimé Elisabeth Lévy, dans le but d’expliquer pourquoi il y avait peu de mixité dans certaines villes. Une réplique qui a fait réagir Sonia Mabrouk, qui s’est exclamée: «Oh ! Non mais alors la… C’est quoi, Elisabeth, une tête d’arabe? Je ne comprends pas…» Mais l’échange ne s’est pas arrêté la.

“Je suis fière de mes origines”

Heurtée par les mots de la chroniqueuse de CNews, que l’on voit souvent au côté de Pascal Praud, Sonia Mabrouk a demandé si elle avait «une tête d’arabe». «Oui, ça se voit que vous avez des origines, mais c’est un constat», lui a rétorqué Elisabeth Lévy. Et la journaliste franco-tunisienne lui lance a son tour: «Ecoutez, je suis très fière de mes origines donc tout va bien».

Echourouk online, 21 avr 2021

Etiquettes : Sonia Mabrouk, tête d’arabe, racisme, migration, islamophobie, Elisabeth Lévy,