Algérie / Quand la voiture se volatilise

par Madjid Khelassi

Pas un jour ne passe sans que le site du trafic routier algérien ne fasse l’objet, d’annonces de vols de leurs voitures, par des citoyens de toutes les localités du pays.

Hier ce ne fut pas moins de 4 ou 5 voitures qui se sont «volatilisés» de leurs lieux de stationnement. Les réseaux sociaux, sont aussi un autre canal où quotidiennement les automobilistes affichent leur désarroi, suite aux vol de leur voiture.

Nouveau fléau social? Créneau du grand banditisme? Filière spécialisée qui « désosse » les voitures pour les revendre en pièces détachées? En tous cas le vol de voitures sur les lieux de leur stationnement est le nouveau business national.

Une voiture qui s’évapore de son lieu de stationnement…doit être un moment qui frôle l’AVC.

Ajouter à cela la combine qui consiste à «s’offrir» une voiture de location avec de vrais faux- papiers et la boucle de l’auto évanescente est bouclée.

Cause de cette ruée sur la proie motorisée? Elles sont nombreuses, entre autres, l’effondrement du modèle socio-économique qui laisse sur la grève des milliers de chômeurs, et qui mène droit vers la bourse ou la vie, le gain rapide et facile, et aussi l’avènement et la professionnalisation d’un banditisme porteur.

Il était une fois…la voiture garée au bas du domicile. Et hop! L’auto n’est plus la! Le proprio panique, frôle l’apoplexie. C’est le K.O debout dans la lumière cruelle d’une journée horrible.

Tout s’effondre : comment se rendre au boulot? Accompagner les gosses à l’école? Faire ses courses? Des années à se serrer la ceinture pour pouvoir acheter une voiture qui disparaît !

La charge de l’angoisse est presque létale. La voiture volée…est un martyre muet pour les victimes. Bus, tram, taxi…la mobilité est déjà un serpent qui se mord la queue. Et la vie à toute allure vire définitivement en lenteur limace.

Les gangs des voitures volées assènent le dernier coup…fatal, aux familles algériennes déjà très mal motorisées, en les délestant de leur seul rêve d’évasion. Et le phénomène n’a pas fini de faire des ravages.

La Nation, 20 avr 2021

Etiquettes : Algérie, voitures, vol, crime,