Le G5 Sahel lance une radio destinée à la jeunesse pour lutter contre le terrorisme

Les cinq pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) ont signé lundi une convention pour la création d’une radio baptisée Radio Jeunesse Sahel (RJS), avec pour mission principale de lutter contre le terrorisme, le radicalisme et l’extrémisme religieux dans la région.

Le texte a été paraphé à Ouagadougou par le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Mathias Tankoano, et l’émissaire de la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), en l’occurence sa directrice de la communication, Oria Vande Weghe.

Présent lors de cette signature, le ministre burkinabè des Affaires étrangères Alpha Barry a souligné qu’avec ses programmes dédiés à la jeunesse, RJS aura pour mission principale « la lutte contre le terrorisme, le radicalisme et l’extrémisme religieux, à travers des messages axés sur la paix, la cohésion sociale, le vivre ensemble » en français, mooré, arabe, fulfulde, bambara et haoussa.

C’est la Burkinabè Aline Koala Kaboré qui a été désignée à la tête de cette radio dont le personnel sera bientôt recruté sur appel à candidature.

Confrontée à une insécurité grandissante, les cinq pays du Sahel ont mis en place un cadre institutionnel dénommé le G5 Sahel en 2014, pour mieux coordonner leurs actions de développement et de sécurité.

Source: Agence de presse Xinhua

Etiquettes : Afrique, Sahel, G5, terrorisme, radio, jeunesse,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Entrez Captcha ici : *

Reload Image