La nouvelle République est née

Le coup de revers de l’Algérie lors de la visite du Chef de l’Etat major français et surtout la visite de la délégation de l’Hexagone est tout juste surprenant, L’Algérie change désormais.

La nouvelle République algérienne est née. Les nouveaux réflexes, qui vont avec, aussi.

Selon les observateurs, la France écarte toute collaboration concernant l’autodétermination du peuple sahraoui. Qu’elle soit de droite, donc, au milieu ou qu’elle soit de gauche, en marche ou à l’arrêt… la France est avant tout royaliste.

Elle s’aligne sur les humeurs des rois. Sur les diktats des rois. Qatar ou Maroc, Libye, Syrie ou Sahara occidental, la France se complexe des jeux de Palais.

La gauche n’est que caviarde. Royale. La droite bling-bling où le capitalisme, les invasions, la course aux richesses des autres, les opportunités… font le mode de toute une diplomatie feutrée. Féodale et monarchique.

La France a la passion des rois. Le respect des rois. Le complexe des rois. La France tremble devant les rois. Ça a été son histoire. Ça sera sans aucun doute son horizon.

L’appréciation de l’élégance des premières dames françaises, des Présidents français est souvent une note donnée par Buckingham Palace. Haute magnificence de la classe. De la somptuosité. De la tenue. Du savoir-vivre. De l’art de mener des relations saines, de cette politique qui a donné à travers l’histoire le tournis aux Bourbons. La France n’est que complexes. Complexité. Méfiance. Mépris à l’égard des autres peuples, spécialement à l’égard des ex-colonies dont elle souhaiterait bien confisquer l’identité encore une fois, «benguiguiser» par le biais de la francophonie, par le biais de la francophilie ou par le biais de quelques intellectuels faussaires bonifacisés, françafriquisés par le biais de quelques coup de putschs pour maîtriser les circuits du CFA, des richesses pétrolières, de l’uranium du Niger, les déstabilisations récurrentes au Mali, en côte d’ivoire, au Niger, en Mauritanie… pour en perturber la stabilité de viles flibusteries.

Qu’a-t-elle la France à s’encombrer des tribus dont elle ne consacre que dalle ?

Qu’a-t-elle à s’en faire de s’encombrer de ces enfants, hommes et femmes des camps sahraouis qui n’ont que la richesse des graines de sable du Sahara pour chiffrer leur misère ? L’humanisme français n’est qu’un forage dans les déserts des autres, des milliers de dollars dans les banques des autres, un marché fructueux dans les sociétés des autres… L’ère des lumières n’est qu’un sombre rayon qui désormais n’illumine plus les palais de France. N’éveille plus les châtelains de naguère.

Le roi de l’Elysée –toujours le même-, les Ducs –toujours les mêmes-, le Baron de Matignon –toujours le même- ont toujours été masqué dans ce bal que raconte la fin du Comte.

Crésus, 12 avr 2021

Etiquettes : Algérie, France, Maroc, Sahara Occidental,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Entrez Captcha ici : *

Reload Image