Tombée d’un des plus grands réseaux de trafic de haschisch du Campo de Gibraltar

La police nationale et la garde civile ont démantelé l’un des plus grands réseaux de trafic de haschisch dans le Campo de Gibraltar (Cadix), qui acheminait la drogue dans des « narco-bateaux » depuis le Maroc et la vendait ensuite en Espagne et dans d’autres pays européens.

Comme indiqué mercredi par les deux forces de police, 21 personnes ont été arrêtées et 16 perquisitions ont été effectuées à Algeciras (Cadix), Los Barrios (Cadix) et Estepona (Malaga). Ils ont également retrouvé quatre véhicules volés, 40 000 paquets de tabac de contrebande, 1 000 litres d’essence, un drone avec caméra thermique et plus de 18 000 euros.

L’organisation démantelée a introduit sur la côte espagnole de grandes quantités de haschisch, en provenance du Maroc, par le biais de « narcolanchas ». Il était ensuite transporté dans des véhicules haut de gamme vers des lieux sûrs ou « pépinières », d’où il était distribué sur tout le territoire national et dans d’autres pays européens.

EL NIMO » À L’AVANT-GARDE

L’enquête policière, qui a débuté en septembre dernier, a révélé que derrière ce complot se cachait le criminel surnommé « el Nimo », une vieille connaissance des forces de police et qui était un lieutenant du trafiquant de drogue « el Messi », qui est en fuite.

L’opération a permis d’arrêter « el Nimo » et ses plus proches collaborateurs. On leur attribue l’introduction en Espagne de grandes quantités de haschisch saisies ces derniers mois.

En outre, au cours des semaines précédant la phase opérationnelle de l’opération, les agents ont arrêté 17 autres membres du gang et saisi plus de six tonnes de haschisch. Ils ont également retrouvé neuf véhicules volés qui auraient servi à transporter la drogue, ainsi que 8 500 paquets de cigarettes et 700 litres d’essence qui servaient à approvisionner les « narcolanchas ».

SERVIMEDIA, 07 AVR 2021

Etiquettes : Espagne, Maroc, trafic de drogue, cannabis, haschich,