Tunisie – Pourquoi il ne faut pas s’affoler des statistiques du covid de ce jour ?

A première vue, les statistiques en rapport avec la situation épidémiologique du covid du 5 avril ont de quoi affoler. Surtout si on les compare aux chiffres de la veille. On a, en effet, dépassé les neuf mille décès… On a enregistré plus de 1800 nouvelles infections, soit plus de 700 atteintes en plus du nombre enregistré la veille et près de vingt décès de plus.

Par ailleurs, on a hospitalisé près de 140 malades dans les hôpitaux, avec près de 20 malades supplémentaires en réanimation.

Des chiffres à donner froid dans le dos et qui confirmeraient les déclarations alarmistes des « experts », dans les différents médias.

Or, si on pousse un peu plus la vérification et qu’on revient aux chiffres du samedi 3 avril, on se rend compte que ceux de lundi ne sont pas si catastrophiques que çà. Ce qui n’était pas normal, c’était le bilan du dimanche, qui a, comme toujours, été biaisé, puisque, depuis l’avènement de l’actuel ministre de la Santé, il n’est jamais arrivé à faire fonctionner ses services et à faire travailler son personnel les dimanches. Comme conséquence, les cas qui n’avaient pas été notifiés dimanche, ont été récupérés lundi.

Ce qui expliquerait, éventuellement, sa déclaration faite hier, quand il a menacé de recourir aux réquisitions dans les hôpitaux, pour faire face à la vague en cours.

Tunisie numérique, 6 avr 2021

Etiquettes .: Tunisie, coronavirus, covid19, pandémie,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Entrez Captcha ici : *

Reload Image