Coronavirus : une Française bloquée au Maroc parle « d’informations contradictoires »

TÉMOIGNAGE – Rabat a suspendu jusqu’à nouvel ordre tous les vols de passagers vers et en provenance de l’Espagne et la France, bloquant des milliers de ressortissants au Maroc.

Le Maroc a suspendu la semaine dernière, et jusqu’à nouvel ordre, tous les vols de passagers vers et en provenance de l’Espagne et la France. L’annonce a suscité une ruée vers les aéroports pour les derniers vols autorisés.

Paris et Madrid affrètent donc des avions et des ferries spéciaux pour rapatrier leurs milliers de ressortissants bloqués au Maroc. Les personnes coincées dans le pays témoignent pourtant d’une véritable « galère » pour pouvoir rejoindre la France. C’est le cas de Shérazade, infirmière à Nice, qui attend toujours de pouvoir rentrer. Elle était partie à Casablanca le 26 mars pour l’enterrement d’un proche.

« On a tous des informations complètement contradictoires », explique-t-elle. « Pour le consulat Il y a des vols de rapatriement, mais réellement ce qui est prévu sur Air France, il n’y en a pas. Au consulat, on nous demande de nous inscrire sur des listes et on nous appelle au fur et à mesure, notamment pour le ferry qui doit partir le 10 avril », poursuit-elle. « Aujourd’hui, je n’ai toujours pas eu d’appel du consulat ».

Quelque 3.000 « touristes » espagnols et près de 4.000 Français ont été recensés à travers le royaume où les déplacements sont théoriquement limités depuis plusieurs mois du fait de la pandémie.

RTL, 7 avr 2021

Etiquettes : Maroc, France, rapatriement, suspension des vols,