Avec un grand « si », l’UE espère une « immunité communautaire » d’ici juin

BRUXELLES (AP) – Malgré l’essoufflement de sa campagne de vaccination, l’Union européenne a déclaré mardi qu’elle était toujours en mesure d’atteindre ce qu’elle appelle une « immunité communautaire suffisante » d’ici la fin du mois de juin.

La Commission européenne a déclaré qu’elle souhaitait avoir vacciné au moins 70 % de l’ensemble de la population adulte d’ici la fin de l’été. Mais elle compte sur un fort deuxième trimestre de production de vaccins pour atteindre un seuil d’immunité dès la fin du mois de juin.

Avec quelque 107 millions de doses déjà distribuées et jusqu’à 360 millions prévues pour les trois prochains mois, l’UE a déclaré que l’objectif est à portée de main.

« Nous pensons que sur cette base, nous aurons suffisamment de doses de vaccin pour atteindre notre objectif très important d’environ 70% de la population adulte », a déclaré le porte-parole de la Commission européenne, Stefan De Keersmaecker.

« Cela nous laisserait dans une situation où l’immunité communautaire serait suffisante pour combattre le virus », a-t-il ajouté. Mais il a ajouté la condition essentielle que cet objectif soit basé sur des livraisons rapides de vaccins et sur le fait que les 27 États membres assurent la distribution sans les contretemps qui ont marqué le premier trimestre de l’année.

« Nous avons évidemment besoin d’objectifs réalistes », a déclaré M. De Keersmaecker.

Les livraisons de vaccins n’ont cessé d’inquiéter l’Union européenne depuis que les premières injections sont arrivées juste après Noël, et sont devenues un enjeu politique majeur lorsque d’autres pays comme le Royaume-Uni et les États-Unis ont pris de l’avance. Le géant pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca a livré moins de la moitié de ce qu’il avait promis initialement.

Aujourd’hui encore, le groupe Our World in Data indique que la proportion de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin COVID-19 est de 46 % au Royaume-Uni et de 31 % aux États-Unis, contre 12,8 % dans l’UE.

Dans l’UE, les trois prochains mois seront considérés comme une occasion unique de rattraper le retard. Des pays comme l’Espagne intensifient déjà leur campagne de vaccination.

« La priorité aujourd’hui, plus que jamais, est de vacciner sans relâche », a déclaré le Premier ministre Pedro Sánchez lors d’une conférence de presse mardi. « Vaccinez, vaccinez et vaccinez », a-t-il ajouté.

AP, 6 avr 2021

Etiquettes : Europe, Union Européenne, UE, coronavirus, covid 19, vaccination, pandémie, immunité collective,